De l'objectivité

Page 8 sur 16 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant

Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par Ladysan le Lun 30 Juin 2014 - 23:44

M'enfin a écrit:La vraie objectivité serait de pouvoir se mettre à la place de l'autre pour vrai, mais personne ne peut se mettre dans la tête des autres pour vrai, on peut seulement l'imaginer, et ce qu'on imagine dans ce cas-là, c'est justement que l'autre ne veut pas changer, alors que l'autre en question est justement en train d'imaginer l'inverse.



Il n'y a pas de vraie ou de fausse objectivité. L'objectivité, ce n'est pas se mettre à la place de l'autre, c'est d'essayer de voir les chose avec recul, c'est à dire, de manière neutre, sans que nos propres sentiments ou ressentis personnels  interfèrent avec nos raisonnements. J'avoues que ce n'est pas toujours facile, mais il n'est pas nécessaire d'être toujours objectifs, car cela tendrait à déshumaniser certaines conversations où l'objectivité n'est pas de mise.
Mais je ne comprends pas pourquoi tu parles de changements. Demander à quelqu'un d'être objectif sur un certain point, ne veut pas dire qu'on lui demande de changer mais seulement d'essayer de ne pas raisonner uniquement avec son nombril.
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par dedale le Lun 30 Juin 2014 - 23:58

bulder a écrit:Et bien je vois qu'on tombes d'accord, ce que tu dis là est simplement la base pour intentionner à être objectif. Cela ne signifie que tu le sera mais le début d'intention me semble correct

Mesurer une force, ça ne consiste pas à avoir l'intention d'être objectif, ça consiste à recueillir des paramètres objectifs.
L'intention est de comprendre et d'utiliser la force, à des fins qui peuvent être personnelles, ou totalement désintéressées, peu importe dans ce cas, ce sont les paramètres qui sont objectifs.

Dans une approche objective, c'est l'objet qui est la cible de l'attention et non l'humain.
Rien ne s'adapte à toi, c'est toi qui t'adapte ou pas.

La méta est l'étude des causes

Est-ce que la méta est une étude? Oui au sens philologique, à l'ancienne.
C'est avant tout un discours sur la cause première, sur l'Etre en tant qu'être.
Un discours irréfutable, qui s'autovalide par automatisme.

je vois pas en quoi cette étude déjoue un role dans l'objectivité.

Dans une approche objective, la méta devient un présupposé.

Pour le spirituel c'est une ouverture d'esprit avant tout, je vois pas en quoi cette ouverture empêche d'être objectif. (A moins que tu parle du spirituel religieux et dans ce cas on tombe d'accord)

Ce sont des domaines intégralement liés à la philosophie religieuse.
D'ailleurs dans ton discours, on reconnaît des principes gnostiques, de la philosophie traditionnelle orientale, etc. (ce n'est pas une critique).

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4695
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par dedale le Mar 1 Juil 2014 - 0:43

casimir a écrit:C'est bien la question de la valeur objective de ces critères qui se pose ici.

Si tu penses qu'il y a un problème, il faut l'exposer, donner des exemples concrets qu'on puisse analyser en quoi ce n'est pas objectif.

Prenons l'exemple des sciences :

- Dans les sciences, on a différents secteurs.
Les sciences exactes par exemple permettent d'avoir un grand degré d'exactitude.
Ce qui n'est pas toujours le cas dans les sciences humaines par exemple ou dans d'autres secteurs telles que certaines sciences de la nature, dans lesquels nous ne sommes que des observateurs.
On émet certes des hypothèses mais on se réserve bien d'affirmer dogmatiquement, péremptoirement, quoi que ce soit. On garde des réserves car il reste nombre de choses à découvrir.

C'est toujours la physique, la science-mère, qui sert de référence, quel que soit le domaine. Mais il y a toujours des exceptions. Par exemple, dans la primatologie ou l'anthropologie, dans la psychologie aussi, où l'observateur est obligé de se mêler, de s'imprégner des moeurs, de la culture, des pensées, des êtres qu'il observe. C'est de l'observation participative. En réalité, il n'y a pas vraiment d'autres moyens : On ne peut pas se contenter d'étudier des êtres vivants qui sont nos semblables ou des primates qui nous ressemblent, de haut, comme si c'était des microbes. Donc il y a des approches élaborées en fonction de ce que l'on étudie.

C'est pour cela qu'il y a des sciences exactes comme la physique et d'autres sciences dans lesquelles les paramètres ne sont pas des valeurs mathématiques ultraprécises, mais plutôt des critères descriptifs qui peuvent être éventuellement soumis à des statistiques si nécessaire.

Donc l'objectivité est relative au domaine.
L'objectivité n'est pas une posture de l'esprit qui supplanterait la faible subjectivité des ignares, c'est simplement une approche étudiée en fonction des besoins du domaine.
Si j'ai besoin de mesurer, je prend un mètre; si j'ai besoin de peser, je prend une balance. Et j'obtiens les paramètres escomptés.
Bien sûr, à des niveaux plus complexes, l'approche demande plus de réflexion, de préparation et de ressources. C'est tout.

Qu'allez-vous vous prendre la tête? Restez simples, efficaces.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4695
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par löfrg le Mar 1 Juil 2014 - 10:52

J'ai l'impression qu'on fait souvent la confusion entre une proposition définitivement vraie pour tout le monde et l'objectivité.
Une proposition vraie pour tout le monde peut évoluer lorsque par exemple de nouveaux systèmes sont découverts, de nouvelles sciences.
Par exemple, le chat de Schrödinger qui peut-être à la fois vivant et mort est une possibilité découverte selon l'acceptation de nouveaux principes.
Du point de vue du principe de non contradiction, c'est impossible qu'une chose soit à la fois vrai et fausse : si le chat est vivant, il ne peut être mort.
Je ne connais pas la démonstration quantique d'une telle affirmation, mais elle me fait m'interroger en tous les cas sur le fait qu'avec l'évolution des connaissances, le domaine d'investigation s'en trouve changé au regard de l'élargissement de la manière dont il est interrogé et il me semble me souvenir précisément que le rôle de l'observateur dans la déduction possible d'une connaissance est considéré comme fondamental dans cette science quantique.
En fait, le principe de non contradiction peut avoir son domaine de validité, mais ce serait peut-être le domaine de validité qui serait élargi par d'autres approches telle que la mécanique quantique ou autre.
Tout cela pour dire que l'évolution de la connaissance, sa remise en question doit à mon sens faire partie de ce qu'on entends par objectivité.
Mais peut-être suis-je en train d'enfoncer une porte ouverte. Embarassed

löfrg
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 173
Localisation : Antibes
Identité métaphysique : En progression
Humeur : attentive
Date d'inscription : 10/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par bulder le Mar 1 Juil 2014 - 14:47

Dedale a écrit:Rien ne s'adapte à toi, c'est toi qui t'adapte ou pas.
Beaucoup de chose s'adapte à nous, il suffit de voir comment l'attracteur fonctionne pour voir que chaque jours nous influençons le monde et la matière. De principe ce qui ne s'adapte pas est figé, et rien n'est figé, puisque tout est mouvement. Si ce n'est pas toi qui influence, c'est un autre.

Dedale a écrit:Ce sont des domaines intégralement liés à la philosophie religieuse.
Non le spirituel n'est pas intégralement lié au religieux il est simplement lié à l'esprit, et le religieux est juste un outil d'épanouissement pour certains. Il y'a des spirituels athée, vif d'esprit. Et puis aimer Dieu simplement sans rien d'autre autour en quoi cela met il l'objectivité en arrière plan ?

Je crois que t'a une image du spirituel comme une sorte d'impasse et faussé par des préjugés intérieurs

Dedale a écrit:D'ailleurs dans ton discours, on reconnaît des principes gnostiques, de la philosophie traditionnelle orientale, etc. (ce n'est pas une critique).
Je connaissais pas gnostique, je viens de lire, je me reconnais pas du tout la dedans. Oriental oui par le Boudhisme et les principes du Zen.

Dedale a écrit:Si j'ai besoin de mesurer, je prend un mètre; si j'ai besoin de peser, je prend une balance. Et j'obtiens les paramètres escomptés.
Bien sûr, à des niveaux plus complexes, l'approche demande plus de réflexion, de préparation et de ressources. C'est tout.
Sauf qu'il nous arrive très peu souvent d'être dans une situation de mesure connu, ce sont surtout des approches complexes où l'unité de mesure est abstraite.

L'objectivité dans ce cas là serais de voir d'avance toute les causes à effet sur le long terme ainsi que les variations de l'attracteur sauf que ce système est une sorte de forcing de l'instant présent, je préfère ton résumé
Qu'allez-vous vous prendre la tête? Restez simples, efficaces.
Et positif. Les prises de tête sont liées à la négativité en sur plein dépassant le positif, on est une sorte de balance énergétique en constance émission et réception.

En faite dans l'abstrait l'objectivité est toujours à l'image de notre balance (d'énergie ) actuelle. Faire un sur-plein de positif intérieur, donnera simplement une objectivité égale à ce sur-plein positif en différence avec le négatif encore présent. L'objectivité que l'on a est un miroir de cette balance dans un instant T.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par JO le Mar 1 Juil 2014 - 15:57

tout ressenti dérange l'objectivité, en proportion de son potentiel intellectuellement perturbateur, à mon avis . L'ordinateur est objectif : Google vous donne l'information sans etat d'âme et vous la traitez sans qu'il vous le reproche ...contrairement à l'humain .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22774
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par dedale le Mar 1 Juil 2014 - 18:18

bulder a écrit:Beaucoup de chose s'adapte à nous, il suffit de voir comment l'attracteur fonctionne pour voir que chaque jours nous influençons le monde et la matière.

C'est un drôle de raisonnement.
Et ça semble être pour toi une évidence : il suffit de voir.

Ce n'est pas la matière ou le monde qui s'adapte, c'est l'homme qui impose ses règles tant que ça lui est possible.

De principe ce qui ne s'adapte pas est figé, et rien n'est figé, puisque tout est mouvement. Si ce n'est pas toi qui influence, c'est un autre.

Ces généralités ne définissent aucunement l'adaptation.

Non le spirituel n'est pas intégralement lié au religieux il est simplement lié à l'esprit

Et selon toi, c'est quoi l'esprit?

Il y'a des spirituels athée, vif d'esprit.

Non. Il y a des spiritualistes, la plupart, qui ne pratiquent pas une religion, qui ne s'adonnent pas à un culte.
Mais la religion, ce n'est pas qu'une croyance standard, c'est aussi une théosophie, une anthroposophie, de la métaphysique, c'est à dire des branches de la théologie.

Et puis aimer Dieu simplement sans rien d'autre autour en quoi cela met il l'objectivité en arrière plan ?

Ce n'est pas systématiquement préjudiciable à une approche objective.
- A condition de savoir discerner la subjectivité d'une croyance d'un paramètre objectif, et de ne pas les amalgamer.

Je crois que t'a une image du spirituel comme une sorte d'impasse et faussé par des préjugés intérieurs

Détrompes-toi, j'ai une longue expérience de la spiritualité, et pas que littéraire, en pratique aussi.
Mais je n'en fait nullement un avantage.
Et j'admet avoir des préjugés - ils sont justifiés.

Je connaissais pas gnostique, je viens de lire, je me reconnais pas du tout la dedans.

Je ne t'assimiles pas globalement à un gnostique qui applique intégralement sa doctrine : Je ne sais même pas si ça existe encore ce genre d'adepte. Mais certains préceptes ont survécu et restent vivaces dans la culture mystique moderne.

Sauf qu'il nous arrive très peu souvent d'être dans une situation de mesure connu, ce sont surtout des approches complexes où l'unité de mesure est abstraite.

Commençons par ce qui est connu. De l'inconnu on peut en raconter ce qu'on veut.
Il n'y a pas d'unité de mesure abstraite : Toute unité définit une valeur (de temps, de poids, de taille, de masse, d'énergie, etc, ou une valeur numéraire pure des mathématiques).

L'objectivité dans ce cas là serais de voir d'avance toute les causes à effet sur le long terme ainsi que les variations de l'attracteur sauf que ce système est une sorte de forcing de l'instant présent, je préfère ton résumé

Tu extrapoles bien au-delà de la notion d'objectivité et de sa fonction.

Tu spécules plutôt, dans ce cas précis, sur la nature et les limites du déterminisme en le portant vers un paroxysme qui n'est même pas recherché et qui n'est pas scientifique.
Je pense que c'est probablement un réflexe métaphysique, qui met en jeu le déterminisme en tant que potentiel idéal naïvement supposé et le déterminisme en tant qu'aptitude en adéquation avec la réalité.

Et positif. Les prises de tête sont liées à la négativité en sur plein dépassant le positif, on est une sorte de balance énergétique en constance émission et réception.

Tu tombes pil poil : Il y a objectivité parce qu'il y a besoin d'économie d'énergie et de ressources.

En faite dans l'abstrait l'objectivité est toujours à l'image de notre balance (d'énergie ) actuelle. Faire un sur-plein de positif intérieur, donnera simplement une objectivité égale à ce sur-plein positif en différence avec le négatif encore présent. L'objectivité que l'on a est un miroir de cette balance dans un instant T.

Dans la pratique, l'objectivité est uniquement la disposition à percevoir et décrire intelligiblement et proprement l'univers observable.
- Univers dont nous sommes.

Et ceci dans les limites réalistes de nos propres facultés, sans aller comparer avec des états transcendantaux, extatiques, que rien ne permet de vérifier.


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4695
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Mar 1 Juil 2014 - 18:32

JO a écrit:L'ordinateur est objectif : Google vous donne l'information sans etat d'âme et vous la traitez sans qu'il vous le reproche ...contrairement à l'humain .
Le problème, c'est qu'on perçoit immédiatement le reproche que les autres nous font, mais pas celui que nous faisons aux autres. Pour savoir qu'on fait un reproche à quelqu'un, il faut qu'il nous le dise, sinon on a tout simplement l'impression que c'est un argument comme un autre. Malheureusement, dès qu'il nous le dit, on cherche à s'en défendre, justement parce qu'on ne s'était pas aperçu qu'on lui faisait un reproche. Quand quelqu'un nous demande de ne pas lui faire de reproche, il faudrait tout de suite comprendre que c'est bel et bien ce qu'il ressent, et ne pas se formaliser, parce que sinon, c'est l'escalade garantie!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par Ling le Mer 2 Juil 2014 - 6:55

dedale a écrit:Dans la pratique, l'objectivité est uniquement la disposition à percevoir et décrire intelligiblement et proprement l'univers observable.
- Univers dont nous sommes.

Vous réduisez "objectivité" au sens qui vous permet de développer votre argumentaire scientiste sans prendre en compte la polysémie du mot.

dedale a écrit:Il n'y a pas d'unité de mesure abstraite : Toute unité définit une valeur (de temps, de poids, de taille, de masse, d'énergie, etc, ou une valeur numéraire pure des mathématiques).

Sauf erreur de ma part: le mètre, le kilogramme, le litre sont des conventions... Le miles, le gallon et d'autres encore remplissent la même fonction avec autant de précision.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par dedale le Mer 2 Juil 2014 - 13:11

Ling a écrit:Vous réduisez "objectivité" au sens qui vous permet de développer votre argumentaire scientiste sans prendre en compte la polysémie du mot.

Si tu veux parler de la polysémie du terme, vas-y, je t'en prie.

J'ai pensé qu'il valait mieux donner des exemples concrets.

...votre argumentaire scientiste...

Tous les fumistes me disent ça.

Sauf erreur de ma part: le mètre, le kilogramme, le litre sont des conventions... Le miles, le gallon et d'autres encore remplissent la même fonction avec autant de précision.

Oui, et alors? Ce ne sont des pas valeurs concrètes?
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4695
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par Ling le Mer 2 Juil 2014 - 14:08

Scientiste n'est pas une insulte, c'est une manière de voir le monde
Fumiste est une insulte...mais je commence à avoir l'habitude d'être prise pour une idiote...  croule de rire

dedale a écrit:Si tu veux parler de la polysémie du terme, vas-y, je t'en prie.

Reliser mes interventions vous verrez que je n'ai pas attendu votre permission.  croule de rire 

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par JO le Mer 2 Juil 2014 - 15:22

Dedale écrivait plus haut :
Dans la pratique, l'objectivité est uniquement la disposition à percevoir et décrire intelligiblement et proprement l'univers observable.
- Univers dont nous sommes
Parceque nous sommes inclus dans l'univers, nous ne pouvons le décrire "de l'extérieur", objectivement, donc .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22774
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par casimir le Mer 2 Juil 2014 - 16:03

JO a écrit:L'ordinateur est objectif : Google vous donne l'information sans etat d'âme et vous la traitez sans qu'il vous le reproche ...contrairement à l'humain .

Est donc objectif ce qui obéirait au doigt et à l'oeil ?
Relation maître/esclave réciproque...et le doigt et l'oeil obéirent à la machine.
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par JO le Mer 2 Juil 2014 - 16:07

non: est objectif ce qu'on peut regarder de l'extérieur , sans jugement, en observateur neutre .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22774
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par casimir le Mer 2 Juil 2014 - 16:25

dedale a écrit:

Si tu penses qu'il y a un problème, il faut l'exposer, donner des exemples concrets qu'on puisse analyser en quoi ce n'est pas objectif.

Concrètement, avant tout, il n'y a pas d'objet sans sujet...et pas de sujet sans objet.
La réalité du monde est la réalité mental.
A partir de là, les critères objectifs sont indissociables des critères subjectifs.


Dernière édition par casimir le Mer 2 Juil 2014 - 16:28, édité 1 fois
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par casimir le Mer 2 Juil 2014 - 16:27

JO a écrit:Parceque nous sommes inclus dans l'univers, nous ne pouvons le décrire "de l'extérieur", objectivement, donc .

JO a écrit:non: est objectif ce qu'on peut regarder de l'extérieur , sans jugement, en observateur neutre .
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par bulder le Mer 2 Juil 2014 - 17:10

Dedale a écrit:Ce n'est pas la matière ou le monde qui s'adapte, c'est l'homme qui impose ses règles tant que ça lui est possible.

Imposer nos règles n'est qu'un moyen donc un outil parmis d'autres pour que le monde s'adapte. la matière et le monde qui s'adapte n'est que la conséquence de cela.

Dedale a écrit:Et selon toi, c'est quoi l'esprit?
Je dirais que c'est notre tout, là où tout passe, sensation, cognitif, mental, sentiment, il est le conscient connecté à l'univers

Dedale a écrit:Tu extrapoles bien au-delà de la notion d'objectivité et de sa fonction.

Tu spécules plutôt, dans ce cas précis, sur la nature et les limites du déterminisme en le portant vers un paroxysme qui n'est même pas recherché et qui n'est pas scientifique.
Pas tant que ça admettons tu a 3 idées au choix pour la suite de ta carrière, chacune d'elle produise une cause à effet donc être objectif serait de calculer quelle idée est la bienvenue et à suivre en calculant les causes à effets selon tes objectifs.

Sauf que ce principe est un total détachement de sois comme je disais, il est un principe de l'ego, je crois que la meilleure idée des 3 se fait sans calcul, ni mental, ni prévision. l'idée à retenir est simplement celle du coeur (On appel souvent ça, la 1ère venue ou celle d'instinct et naturelle). choisir la voie du coeur, est objectif.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par bulder le Mer 2 Juil 2014 - 18:24

M'enfin a écrit:Pour moi, il y a deux sortes d'objectivité: celle qu'un scientifique a l'impression d'avoir quand il observe des manifestations physiques et qui est essentielle à notre survie physique, et cet autre que nous avons l'impression d'avoir quand nous discutons avec les autres et qui est utile à nos relations avec eux. Dans les deux cas cependant, c'est nos propres intérêts qui sont en jeu et non de ceux des phénomènes que nous observons. Peut-on vraiment appeler ça de l'objectivité?
En faite tout élément à une objectivité qui est sienne et lors des discussions, on place nos théories à l'écrit et cela sans qu'elle soit en total harmonie avec ce qui est théorisé dans son esprit, puis à la lecture, l'interlocuteur a lui aussi sa théorie qu'il écrit.

2 théories semblant identiques peuvent parfois être à confrontation car les mots employé ne représente pas la théorie de l'autre, commence alors une mise au point longue et fastidieuse impliquant des hors sujets et des dérives sur d'autres éléments.

Cette dérivation met à vue des centaines de nouveaux élément dont on maitrise pas l'objectivité de chacunes d'elles, apparait alors une sorte de ballade mentale, nous amenant vers des profondeurs pouvant nous faire douter du reste. Ce doute est enregistré en notre conscience, et rentre dans l'aspect existentiel sous forme de pensée ultérieures.

Pour sortir de cette balade, je crois qu'on doit simplement se recentrer en sois, redevenir observateur en laissant faire ce mécanisme mental sans y porter d'attention car les réponses viennent d'elle même lorsque le besoin est.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par dedale le Mer 2 Juil 2014 - 23:40

Ling a écrit:Scientiste n'est pas une insulte, c'est une manière de voir le monde

je sais voir de la péjorativité quand il y en a.
Quand on traite les gens de scientiste sans le justifier, c'est qu'on cherche des noises. Ou alors serais-tu hypocrite?

Fumiste est une insulte...

Une insulte si on se sent concerné.

Reliser mes interventions vous verrez que je n'ai pas attendu votre permission.

Relis toi-même mes interventions.
Et tu verras qu'on ne t'a pas attendu pour prendre en compte la polysémie de ce terme.

dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4695
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par dedale le Mer 2 Juil 2014 - 23:49

JO a écrit:Dedale écrivait plus haut :
Dans la pratique, l'objectivité est uniquement la disposition à percevoir et décrire intelligiblement et proprement l'univers observable.
- Univers dont nous sommes
Parceque nous sommes inclus dans l'univers, nous ne pouvons le décrire "de l'extérieur", objectivement, donc .

De quel extérieur tu veux parler et quel rapport avec l'objectivité?
Tu as un exemple?
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4695
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par M'enfin le Mer 2 Juil 2014 - 23:54

Wiki a écrit:Le scientisme est une vision du monde apparue au XIXe siècle selon laquelle la science expérimentale a priorité pour interpréter le monde sur les formes plus anciennes de référence : révélation religieuse, tradition, coutume et idées reçues. Le scientisme veut, selon la formule d'Ernest Renan (1823-1892), « organiser scientifiquement l'humanité »1. Il s'agit donc d'une confiance (le terme de foi ne s'applique pas dans le domaine expérimental) dans l'application des principes et méthodes de la science expérimentale dans tous les domaines.
Je ne vois rien de péjoratif là-dedans.

Wiki a écrit:Fumiste est un terme argotique désignant une personne peu fiable et peu sérieuse. Ce mot qui définit un plaisantin ou un farceur a pour origine un vaudeville joué en 1840 intitulé la Famille du fumiste mettant en scène les galéjades d'un homme exerçant ce métier.
Je trouve ça assez péjoratif comme définition, assez pour que je ne l'utilise jamais pour définir le comportement des autres. Quant au terme hypocrite, il se passe de commentaire.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par dedale le Jeu 3 Juil 2014 - 1:38

M'enfin a écrit:Je ne vois rien de péjoratif là-dedans.

Ce n'est pas la définition de wiki qui est péjorative, M'enfin. C'est l'utilisation qu'en fait Ling à mon sujet.
Je n'ai jamais prétendu que la science apportait - disons - toutes les réponses, j'ai simplement dit qu'il existait des paramètres objectifs (ce qui fait "pschitt!" dans votre petite tête) et des sensations, des impressions, des appréciations, subjectives.

Je trouve ça assez péjoratif comme définition

Oui mais je n'ai pas dit "fumiste" de façon péjorative.

Quant au terme hypocrite, il se passe de commentaire.

Pourtant il y en aurait des commentaires.
Mais passons.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4695
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par dedale le Jeu 3 Juil 2014 - 2:28

Bulder a écrit:Imposer nos règles n'est qu'un moyen donc un outil parmis d'autres pour que le monde s'adapte. la matière et le monde qui s'adapte n'est que la conséquence de cela.

Disons que je prend ce que tu dis comme une façon de dire les choses.
- Mais le fait que nous puissions adapter certaines choses à notre convenance ne fait certainement pas que le monde et la matière s'adaptent à nous.
- Ou alors tu veux peut être suggérer que l'univers est fait pour nous? L'univers anthropique.

L'univers qui s'adapte à nous, il n'y a aucun paramètre objectif qui permette de penser cela.

Je dirais que c'est notre tout, là où tout passe, sensation, cognitif, mental, sentiment, il est le conscient connecté à l'univers

Oui donc c'est un mélange de réalité et de croyance.

Pas tant que ça admettons tu a 3 idées au choix pour la suite de ta carrière, chacune d'elle produise une cause à effet donc être objectif serait de calculer quelle idée est la bienvenue et à suivre en calculant les causes à effets selon tes objectifs.

Sauf que ce principe est un total détachement de sois comme je disais, il est un principe de l'ego, je crois que la meilleure idée des 3 se fait sans calcul, ni mental, ni prévision. l'idée à retenir est simplement celle du coeur (On appel souvent ça, la 1ère venue ou celle d'instinct et naturelle). choisir la voie du coeur, est objectif.

Dans une situation personnelle, il peut y avoir une part d'objectivité. Par exemple, si tu fais des plans de carrière, tu sais d'avance qu'il te faudra certains diplômes, certaines relations peut être, tu seras soumis à certaines contraintes auxquelles tu devras te préparer. Donc tu peut estimer qu'il te faudra un logement dans telle ou telle cité universitaire, etc. Mais individuellement, la part de ton talent et de ta propre expérience, de ton opportunisme, de ton adaptabilité et autres qualités de ta personnalité, seront toutes aussi importantes pour que tu perces. C'est une situation personnelle donc elle nécessite toutes des capacités. Si tu dois calculer froidement, alors il faut le faire. L'objectivité est justifiée par la nécessité, mais tu peux très bien ne nécessiter que de ta spontanéité, de ton audace, de tes aptitudes à prendre des initiatives. Il existe des situations qui ne réclament pas d'objectivité rigoureuse, seulement la force de tes biceps, ou simplement un grand sourire très accueillant.

Mais par contre, il existe des situations dans lesquelles la part de subjectivité est fortement remise en question, parce qu'on se questionne d'office si ce qu'on pense n'est pas l'objet de mésinterprétation, de mystification.
Donc certaines approches sont très rigoureuses, purement méthodologiques, et soumises à une incessante autocritique.

Et l'autocritique est d'autant plus intensive si on est dans une approche déductive.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4695
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par JO le Jeu 3 Juil 2014 - 6:27

Dedale, on est DANS le monde, on ne peut donc pas s'en extraire pour l'observer : il y manquerait nous et alors ce ne serait plus objectif . Nous sommes irrémédiablement sujets, pas objets .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22774
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

De l'objectivité - Page 8 Empty Re: De l'objectivité

Message par Ling le Jeu 3 Juil 2014 - 7:06

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Je ne vois rien de péjoratif là-dedans.

Ce n'est pas la définition de wiki qui est péjorative, M'enfin. C'est l'utilisation qu'en fait Ling à mon sujet.

Mon faible niveau de français ne permet pas de mettre des nuances péjoratives. Je n'emploie que les termes dans leur sens strict.
Fin de débat sur ce sujet.

Quoique vous puissiez en penser l'objectivité n'est pas garante de véracité, voir les différents exemples de wiki et de l'Histoire des Sciences.

Si je dessine un carré 10x10, nous nous mettrons d'accord sans problème sur les caractères objectifs de ce carré: surface, périmètre, longueur de la diagonale. Maintenant si nous tentons de construire une théorie, nous sortons de l'objectivité... la science ne recherche pas la "vérité", elle cherche à comprendre le monde, l'univers, à apporter une explication à ce qui est observé. Mais dans le même temps tout chercheur sait pertinemment que la théorie changera, que de nouvelles découvertes amèneront de nouveaux modèles d'explication. Exemple concret:

La théorie de l'Evolution de Darwin a du être entièrement revue à la lumière des découvertes de la génétique ==> Neo darwinisme.

La science est l'humilité. Chaque chercheur pose sa pierre et la génération suivante poursuit l'édifice. La science n'est pas figée, penser le contraire est sortir la science.
Si l'épistemologie interroge les notions d'objectivité, de réalité, c'est bien pour que la science puisse améliorer ses outils, ses méthodes. On ne peut dissocier le chercheur de l'homme. Comprendre comment l'Homme se construit est donc très important.
Je vous souhaite une bonne journée
Cordialement

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 16 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum