Le sens

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Dim 13 Mar 2011 - 10:40

La vie n'a pas d'autre sens que de vouloir vivre.
Et du coup, me semble-t-il, le monde a une direction, vers toujours plus de vie.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par JO le Dim 13 Mar 2011 - 10:43

affirmer ceci ou cela me parait toujours présomptueux .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Lila le Dim 13 Mar 2011 - 12:57

Merci pour cette conversation intéressante ! bravo
Patanjali a écrit:En physique, le sens est l'orientation d'un mouvement.
A partir du moment où il y a un "avant" et un "après, il y a un sens. Il est donc lié à la flèche du Temps, qui est une des dimensions de notre univers. En dehors de lui (si c'est possible), il se peut que cette notion perde... tout son sens... Wink
Les informations sont des signaux qui n'ont pas de sens en eux-mêmes.
En effet, il n'y a pas d'autre sens que celui qu'on lui donne.
La question est: comment redonner un sens à notre vie individuelle et collective? (...)Catholique (...)Qu'en est-il de l'Islam?
Les religions imposent un but à la vie et peut lui donner un sens, mais il est artificiel. Elle rassure ceux qui ont besoin de béquilles, elles ont donc encore de beaux jours devant elles, mais ils sont comptés, à mon avis
Qu'en est-il du bouddhisme et du yoga? La méditation a-t-elle un sens? Faire le vide,
Comme cela m'a été enseigné, le but de la méditation n'est pas de faire le vide, mais de se débarrasser des visions perturbées par les émotions et de voir les choses comme elles sont. Je ne vois pas où est "le vide" là dedans. Je pense que c'est une vision déformée, caricaturée (mais très répandue) de ce qu'est la méditation.
dans le pire des cas même une enflure de l'égo?
exactement ! C'est à cela qu'on arrive quand on médite mal, qu'on a mal compris le but de la méditation. Wink
Le sens ne consisterait-il pas plutôt à contempler la vie dans la nature, à se laisser porter par ses lois plutôt que de lui imposer les nôtres, à découvrir l'origine et la fin non duelles confondues dans l'instant présent, comme dans le taoïsme?
Tout à fait d'accord supercontent
Le zen étant un mariage entre le bouddhisme et le taoïsme, c'est exactement cela qu'il propose !
Gereve a écrit:La vie n'a pas d'autre sens que de vouloir vivre.
Et du coup, me semble-t-il, le monde a une direction, vers toujours plus de vie.
hugh ! (sauf que j'aurais dit "sens" plutôt que "direction" wistle
La Vie n'a pas attendu que nous lui donnions un sens pour en avoir un Wink
Hugh !


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Dim 13 Mar 2011 - 15:38

JO a écrit:affirmer ceci ou cela me parait toujours présomptueux .
C'est ce que tu affirmes ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Babylon5 le Dim 13 Mar 2011 - 15:50

Gereve a écrit:
JO a écrit:affirmer ceci ou cela me parait toujours présomptueux .
C'est ce que tu affirmes ?

Tiens, coucou Gérève. Succulent, votre échange ! love you
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par JO le Lun 14 Mar 2011 - 7:25

"me parait" est le contraire d'une généralisation affirmative . Bonjour, Gerève et Babylon
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Ladysan le Mar 15 Mar 2011 - 19:12

Patanjali,

Je ne sais pas pourquoi je ressens des difficultés à répondre à cette question

Si l’on considère que la vie n’a pour chacun que le sens que l’on lui donne. Je viens d’y répondre.

Si je parle du sens que je donne à ma vie, c’est plus facile, mais cela ne fera pas avancer le schmilblick car ce n’est que ce que moi je ressens. Comme je n’ai pas la science infuse, je dirai donc que je ne sais pas quel sens donner a notre vie sur terre, a part, que l’on naît, que l’on vit en se posant cette question jusqu'à notre mort sans avoir trouvé la réponse. (A part les croyants).

Le sens ne consisterait-il pas plutôt à contempler la vie dans la nature, à se laisser porter par ses lois plutôt que de lui imposer les nôtres, à découvrir l'origine et la fin non duelles confondues dans l'instant présent, comme dans le taoïsme ?

Qu'est-ce que cela signifie : "Se laisser porter par les lois naturelle ? Les lois naturelles nous ne faisons que les "subir" L'homme tente par tous les moyens de domestiquer la nature à son avantage pour qu'il puisse y survivre. C'est une lutte constante entre elle et nous.

Les phrases toutes faites comme "Admire la nature, elle est belle la nature, laissons-nous porter par elle, protégeons-là, Est un non-sens, (à mon sens). Nous ne devons rien à la nature, et la nature ne nous doit rien. Nous sommes tous conscients que nous vivons sur une planète qui a ses propres lois, et que tant que ses lois nous le permettront, nous profiterons de ses bienfaits.

Nous commençons seulement à prévoir ses réactions, et sii nous ne pouvons pas «la plier" à nos désirs, nous sommes obligés d'accepter les siennes. La nature est ingrate, beaucoup plus que l'homme à son égard...

J’ai pleuré en regardant les dégâts que la nature a occasionné au japon, mais il ne m'est jamais venu à l'idée d'accuser qui que ce soit. De la nature, je n'aime que sa beauté, mais pas ses trahisons, alors, par défi, et pour sécher mes larmes pendant que les Japonais comptent leurs morts, au lieu d'invoquer dieu, je suis sortie dans mon, jardin, et j'ai ressentit un plaisir immense en écrasant de mes pieds les crocus naissants. Je sais, c'est puéril, mais je vous assure que ça fait du bien. Les crocus, eux, relèveront la tête dans quelques jour, en me défiant. Les morts, resteront morts, et l'homme reconstruira. Encore et encore, en engloutissant comme un ogre affamé ce que l'homme à érigé.

Le sens de la vie...Parfois je pense que nous n'existons que pour nourrir les entrailles de cette vieille terre, qui nous donne la vie pour mieux la reprendre. Qui gagnera la partie ? Aucun de deux, car l'homme à besoins de la nature et la nature de l'homme.

Si dieu existe, il nous a bien eut
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Ladysan le Mar 15 Mar 2011 - 19:23

JO a écrit:"me parait" est le contraire d'une généralisation affirmative . Bonjour, Gerève et Babylon
Et tu as bien raison de le rappeler Jo, je me souviens qu'au début j'avais tendance à être un peu trop affirmative. Quand tu m'en a fait la remarque, j'ai justifié ce fait en te disant que c'était juste ma façon de m'exprimer. J'ai depuis retenu la leçon.et je t'en remercie encore aujourd'hui.
Tu est géniale Jo ! J'ai beaucoup appris de toi. Et puis, au diable la réserve. Je t'aime
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Mar 15 Mar 2011 - 19:29

Ladysan a écrit:Nous commençons seulement à prévoir ses réactions, et sii nous ne pouvons pas «la plier" à nos désirs, nous sommes obligés d'accepter les siennes. La nature est ingrate, beaucoup plus que l'homme à son égard...
Il y a beaucoup de choses intéressantes Ladysan dans ce que tu dis. Mais tu oublies que la nature nous apporte l'eau et l'oxygène. Elle nous apporte la vie et de quoi manger. Elle a un équilibre que l'homme tente de manipuler. Ce que la nature nous donne la nature le reprendra. L'homme contre elle ne peut que s'adapter, au lieu de ça il préfère la piller. Sans la nature aucun être vivant ne pourrait survivre.


Dernière édition par marine2010 le Mar 15 Mar 2011 - 19:48, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Ladysan le Mar 15 Mar 2011 - 19:34

Gereve a écrit:La vie n'a pas d'autre sens que de vouloir vivre.
Et du coup, me semble-t-il, le monde a une direction, vers toujours plus de vie.
Je dirais même que "quelque chose" nous pousse à vivre, mais c'est le pourquoi qui m'interesse.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Ladysan le Mar 15 Mar 2011 - 20:05

Marine
Il y a beaucoup de choses intéressantes Ladysan dans ce que tu dis. Mais tu oublies que la nature nous apporte l'eau et l'oxygène. Elle nous apporte la vie et de quoi manger. Elle a un équilibre que l'homme tente de manipuler. Ce que la nature nous donne la nature le reprendra. L'homme contre elle ne peut que s'adapter, au lieu de ça il préfère la piller. Sans la nature aucun être vivant ne pourrait survivre.

Je ne sais pas si c'est interessant, c'est juste ce que moi je ressens.
Mais l'homme s'adapte Marine, il a domestiqué le feu et beaucoup de choses. La nature à la peau dure, plus que l'on ne le pense. Si l'on y veille pas, elle nous bouffe tout. On le voit quand on abandonne nos maison par exemple, elle reprends ses droits à chaque fois. Combien de vestiges et de civilisations antérieure cache-t-elle sous ses forets, sous ses montagnes et sous sa mer ? C'est elle qui gagne à chaque fois. J'émets des réserves pour les déchets nucléaires, mais, je vais quand-même exprimer le fond de ma pensée : Qui nous dit que ces déchets, à très longue échéance ne se transforment jour en un matériaux que l'homme pourrait exploiter ? Le : tout se transforme rien ne se perds, prends alors tout son sens.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2011 - 11:52

Ladysan a écrit:Patanjali,

Je ne sais pas pourquoi je ressens des difficultés à répondre à cette question

Si l’on considère que la vie n’a pour chacun que le sens que l’on lui donne. Je viens d’y répondre.

Si je parle du sens que je donne à ma vie, c’est plus facile, mais cela ne fera pas avancer le schmilblick car ce n’est que ce que moi je ressens. Comme je n’ai pas la science infuse, je dirai donc que je ne sais pas quel sens donner a notre vie sur terre, a part, que l’on naît, que l’on vit en se posant cette question jusqu'à notre mort sans avoir trouvé la réponse. (A part les croyants).
Je m'interroge sans pouvoir donner une réponse.
Dans l'antiquité, les Egyptiens ont bâti des pyramides, les Indiens ont bâti des temples monumentaux bouddhistes ou hindouistes, les Aztèques et les Maya ont aussi construit leurs temples pyramidaux, le Moyen-âge européen a construit les cathédrales. Je ne crois pas qu'ils l'aient fait seulement sous la contrainte mais que cela donnait un sens de participer et sacrifier une partie de leur vie personnelle à une œuvre collective.
Mais que construisons-nous? des gratte-ciels pour des bureaux de banques et assurances, des auto-routes, des avions, fusées et satellites. Quel sens procure cette civilisation?

Les peuples dits primitifs, les aborigènes et les amérindiens trouvaient un sens à explorer les "esprits de la nature", à entrer en contact par chamanisme avec le "dreamland" ou le "royaume des morts".
Dans l'antiquité les croyances et cultes restaient liés aux grandes lois de l'univers. De nos jours, par comparaison, les religions traditionnelles, y compris les bouddhismes et hindouismes, me paraissent toutes moribondes, figées par des doctrines, des écritures et des rites qui ont perdu leur sens.

Dans l'antiquité le savoir et les sagesses se transmettaient oralement et par initiations. Les noms et les mots avaient le sens large des symboles et le langage était analogique. Mais avec l'écriture, les mots exigeaient des définitions, ce qui signifie une limitation de leur sens. L'analogie et le sens symbolique ont été perdus.
Les sciences mathématiques ont entrepris depuis quelque deux ou trois siècles seulement, de dominer la nature et d'améliorer considérablement le bien-être matériel. Mais le symbole a laissé la place à la mesure quantitative et à la variable numérique qui n'ont pas de sens.

C'est pourquoi les religions devenues exotériques, fixées par des écritures interprétées à la lettre mais dont le vrai sens symbolique n'est plus compris, ont perdu leur sens original pour la plupart des hommes modernes.
Je ne doute pas que certains puissent comprendre et vivre individuellement la spiritualité. Mais la question que je pose c'est s'il est possible de retrouver collectivement, pour le plus grand nombre, le sens de la vie par le langage ésotérique du symbole et sa logique de l'analogie. Je crains que non pour les raisons données ci-dessus.

L'homme ne pourra (peut-être) retrouver l'humilité et l'intégration spirituelle à la nature et à sa sagesse ésotériques qu'après un cataclysme provoqué par les excès de sa propre arrogance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Opaline le Jeu 17 Mar 2011 - 14:56

patanjali a écrit:Dans l'antiquité, ..... une œuvre collective.
Mais que construisons-nous? .... Quel sens procure cette civilisation?
Les peuples dits primitifs, .....les "esprits de la nature",
De nos jours, les religions ...ont perdu leur sens.
Dans l'antiquité .... le sens symbolique a été perdu.
Les sciences mathématiques .... dominer la nature et d'améliorer le bien-être matériel.
C'est pourquoi les religions ... ont perdu leur sens original
Je ne doute pas que certains puissent vivre individuellement la spiritualité.
Mais la question que je pose c'est s'il est possible de retrouver collectivement, le sens de la vie par le langage ésotérique du symbole et sa logique de l'analogie.
Patanjali,
Je suis d'accord avec ton développement.
Dans la longue quête de l'humanité, chaque culture, chaque civilisation, chaque époque ont cherché leur propre sens en partant toujours d'une réflexion précédente et en apportant les modifications adaptées au temps et aux êtres. c'était souvent un progrès, parfois , une régression.
Est-il utile vraiment de retrouver le sens des origines ?
Je pense que c'est une quête plus intellectuelle qu'existentielle :
Parce que la réponse est devant nous et pas derrière !


Je m'interroge sans pouvoir donner une réponse.
Et pour cause !
L'histoire n'est pas finie !
Pour avoir une idée du sens , il faut prendre l'histoire de la vie dans son ensemble et là, on a un petit aperçu du sens à travers la longue évolution et les changements intervenus.
Comme je le disais , l'histoire n'étant , peut-être, qu'à ses débuts, il nous manque la suite de l'histoire et la connaissance qui va avec.
Certains se contentent des apports du passé et installent (pour ne pas dire , figent) leurs réflexions et leurs croyances dessus,
D'autres préfèrent suivrent les progrès de la connaissance qui, il faut bien le reconnaître, nous ouvrent des horizons....(je n'ose qualifier) prometteurs ! tu es genial

L'homme ne pourra (peut-être) retrouver l'humilité et l'intégration spirituelle à la nature et à sa sagesse ésotérique qu'après un cataclysme provoqué par les excès de sa propre arrogance.
Je sais bien que l'humanité en est encore au stade de "l'enfance" et donc que le "savoir/pouvoir" est un joujou extrêmement dangereux entre ses mains, mais il n'est pas nécessaire d'évoquer l'apocalypse comme le font les prophètes en manque d'informations divines.
Néanmoins, la vie est extrêmement prolifique et extrêmement destructrice aussi, on le voit tous les jours et aussi dans l'histoire.
Il est possible que la phénoménale croissance de l'humanité ait un "but", celui de permettre à l'humanité de résister à une destruction majeure.
Ceux qui résisteraient se seraient adaptés aux nouvelles conditions.
Bien sûr, beaucoup de savoir serait perdu puisque c'est de l'acquis mais la vie pourrait continuer sa route vers d'autres possibles.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2011 - 17:00

Opaline a écrit:
Parce que la réponse est devant nous et pas derrière !…
L'histoire n'est pas finie !…
Je sais bien que l'humanité en est encore au stade de "l'enfance" et…
Il est possible que la phénoménale croissance de l'humanité ait un "but",…
Non, ce n'est précisément pas cette réponse que je cherche, je ne crois pas à un progrès indéfini de l'humanité. La croissance peut être une excroissance. Une spécialisation à outrance est un handicap. Si tu as étudié l'histoire des anciennes cultures tu devrais savoir que les civilisations passent par des apogées et des déclins. Or aujourd'hui c'est toute l'humanité qui est sur le déclin parce qu'elle n'a plus de véritable projet culturel, elle est même complètement pourrie.

Michel Random écrivait dans "La tradition et le vivant":
Ce que nous entendons par tradition c'est essentiellement ce qui est permanent et stable à travers les lieux, les cultures et les religions. Il existe une science primordiale liée aux propriétés du vivant et à la "sagesse" de la nature, qui est le fondement de toutes connaissances. Chaque fois que cette tradition est altérée ou perdue, elle réapparaît sous différentes formes dans l'histoire des civilisations et de l'humanité.
C'est cette sagesse de la nature, qui est de tous les temps, qui n'appartient pas à l'homme, qu'il s'agirait de redécouvrir, de renouveler et d'exprimer par de nouvelles formes et de nouveaux symboles dans une nouvelle culture.

J'ai essayé d'expliquer ce qui traverse les traditions de toutes les cultures par la systémique et la transdisciplinarité mais je constate que ce langage symbolique n'est plus compris, même sur un forum qui se dit de métaphysique.

Comprenez bien que si je suis désabusé concernant l'homme, je ne suis nullement désespéré car l'important c'est l'esprit vital et si l'homme se détruit, la vie retrouvera ses droits.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Opaline le Jeu 17 Mar 2011 - 20:24

Patanjali
je ne crois pas à un progrès indéfini de l'humanité. La croissance peut être une excroissance. Une spécialisation à outrance est un handicap. Si tu as étudié l'histoire des anciennes cultures tu devrais savoir que les civilisations passent par des apogées et des déclins.
Les civilisations sont mortelles et elles le savent.
Il se trouve que nous ne sommes plus dans ce cas de figure.
La recherche scientifique concerne maintenant diverses civilisations, occidentales , orientales , extrême-orientales...
Nous avons de hauts niveaux de recherche dans toutes les parties du monde.
Je ne vois pas , avant longtemps, d'effondrement à ce niveau-là.
Justement, cette sagesse (science) de la nature, je la vois au coeur de la recherche scientifique.
A mon avis , cette recherche n'a que peu de liens avec une culture ou une civilisation.

J'ai essayé d'expliquer ce qui traverse les traditions de toutes les cultures par la systémique et la transdisciplinarité mais je constate que ce langage symbolique n'est plus compris,
L'enseignement que j'ai reçu ne me permet pas de me référencer à ces cultures grecque et latine même si j'en ai quelques lumières mais je pense que ce n'est pas indispensable (heureusement) parce que les réflexes ne sont plus les mêmes.
En ces temps, les humanités cherchaient à comprendre l'homme à travers sa sagesse (vertus) et la connaissance de son monde. Cette recherche s'est poursuivie jusqu'à la psychanalyse.
Aujourd'hui, cette connaissance est toujours utile, bien sûr mais elle n'est plus centrale car nous nous passionnons pour l'origine de l'homme et son évolution dans l'univers et par rapport à l'univers .
Il n'y a plus beaucoup d'éthique dans cette recherche et on sait très bien que les gouvernements font mine de l'imposer encore. D'où cette impression de perte de repères et de fuite en avant.

l'important c'est l'esprit vital et si l'homme se détruit, la vie retrouvera ses droits.
Si tu veux dire, par destruction de l'homme, sa disparition, il n'y a pas de souci majeur vu la surpopulation que nous connaissons.
Mais si tu parles de culture, de civilisation, d'humanité, on peut dire que nous sommes en pleine mutation :
- que la mondialisation brouille terriblement les cartes,
- que nous subissons des pressions très fortes pour nous faire accepter d'autres valeurs, pour certaines, contraires à nos moeurs alors que nous étions arrivés à un certain équilibre culturel et économique.
- La construction de l'Europe qui était sensée nous protéger, ne nous aide nullement. Au contraire !
- La pression mondialiste nous fait régresser à tous les niveaux.
- Et surtout, nous sommes très, très manipulés !
lol! " Les ennuis " naquirent un jour de l'uniformisation du monde !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _GERARDMENVUSSA le Ven 18 Mar 2011 - 7:35

Seule une Méditation régulière, quotidienne, et continue peut donner un sens à notre vie qui, en réalité, n'en a aucun hors d'elle.

Ainsi "L’EVEIL", qui est l'aboutissement normal et naturel de la Méditation, EST-Il LE PLUS ELEVE DES BIENS ... Et l'unique chose qui puisse donner SON sens à notre vie
... UNE FOIS QUE NOUS L'AVONS ACQUIS, NUL NE PEUT NOUS LE RETIRER!!!

Ceci dit, aucune chose ne peut nous rendre plus heureux que nous ne le sommes.
Toute recherche du Bonheur est misère.

Le seul Bonheur digne de ce nom EST LE BONHEUR NATUREL DE L'ÊTRE ÉVEILLÉ!

… Toute vie humaine n'a aucun sens par elle-même; elle n’est qu’un spectacle aussi vivant que vide. Elle n’existe qu’aussi longtemps que nous voulons la voir, et y prendre part.
... Quand nous ne nous m’y intéressons plus, (Dans le sommeil, par exemple!), elle s’évanouit!

ELLE N'A PAS DE CAUSE, ET ELLE NE SERT A RIEN!!!

Elle semble être exactement ce qu’elle paraît, mais elle n’a ni profondeur, ni signification.
... SEUL LE SPECTATEUR EST RÉEL!
Appelons-le, "SOI, ÂME, Réalisation, ou Conscience pure"; peu importe! Dans ce qui suit, appelons-le, "Soi"!

... Pour le SOI, la vie est un chatoyant spectacle dont il jouit tant qu’elle dure, et qu’il oublie, dès qu’elle est finie.
... Tout ce qui arrive "sur scène" le fait frémir d’horreur, ou se rouler par terre de rire; il est cependant TOUT LE TEMPS CONSCIENT que ce n’est qu’un spectacle. Il en jouit sans désir et sans peur, tel qu’elle se déroule!

... Seul le "Soi" donne un sens à notre vie: Ce que RIEN D'AUTRE, NI PERSONNE, NE PEUVENT FAIRE!


_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par _L'Olivier le Ven 18 Mar 2011 - 8:18

Oui

L'Olivier

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Dim 20 Mar 2011 - 11:52

JO:
l'homme , depuis qu'il est sur terre, a tout fait pour s'arracher à la nature . Nous sommes des êtres de culture humaine, nous ne mangeons plus guère d'aliments naturels ( OGM), les femmes n'accouchent plus dans la douleur, on meurt centenaire grâce à la médecine et à la chirurgie etc ...toutes lois physiques surmontées. Il en reste d'insurmontables, mais elles diminuent .
Le sens commun veut en effet maîtriser la nature, devenir comme Dieu …Mais le sens commun n'est pas toujours le bon sens.
Gereve:
La vie n'a pas d'autre sens que de vouloir vivre.
Et du coup, me semble-t-il, le monde a une direction, vers toujours plus de vie.
N'y avait-il pas plus de vie lorsqu'il y avait moins d'hommes?

Opaline
Les civilisations sont mortelles et elles le savent.
Il se trouve que nous ne sommes plus dans ce cas de figure.
La recherche scientifique concerne maintenant diverses civilisations, occidentales , orientales , extrême-orientales...
Nous avons de hauts niveaux de recherche dans toutes les parties du monde.
Je ne vois pas , avant longtemps, d'effondrement à ce niveau-là.
On voit bien au Japon comment nous surmontons les forces de la nature … et surtout comment nous gérons les négligences dues à la rapacité des financiers responsables…

La mondialisation économique et technologique a-t-elle un sens?
Mieux vaut en rire avec du bon sens! rire

Au bord de l'eau dans un petit village côtier mexicain, un bateau rentre au
port, ramenant plusieurs thons. L'Américain complimente le pêcheur mexicain
sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui a
fallu pour les capturer :
" Pas très longtemps ", répond le Mexicain.
" Mais alors, pourquoi n'êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en
attraper plus? " demande l'Américain. Le Mexicain répond que ces quelques
poissons suffiront à subvenir aux besoins de sa famille.
L'Américain demande alors : " Mais que faites-vous le reste du temps? "
" Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je
fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis.
Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J'ai une vie bien remplie ".
L'Américain l'interrompt : " J'ai un MBA de l'université de Harvard et je
peux vous aider. Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les
bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l'argent
que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et
ainsi de suite jusqu'à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au
lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier
directement avec l'usine, et même ouvrir votre propre usine. Vous pourriez
alors quitter votre petit village pour Mexico City, Los Angeles, puis
peut-être New York, d'où vous dirigeriez toutes vos affaires. "
Le Mexicain demande alors : " Combien de temps cela prendrait-il? "
" 15 à 20 ans ", répond le banquier américain.
" Et après? "
" Après, c'est là que ça devient intéressant ", répond l'Américain en riant.
" Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse
et vous gagnerez des millions ".
" Des millions? Mais après? "
" Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village
côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos petits-enfants, pêcher un
peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à
jouer de la guitare avec vos amis. "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Dim 20 Mar 2011 - 14:27

Lila a écrit:
Patanjali a écrit:Le sens ne consisterait-il pas plutôt à contempler la vie dans la nature, à se laisser porter par ses lois plutôt que de lui imposer les nôtres, à découvrir l'origine et la fin non duelles confondues dans l'instant présent, comme dans le taoïsme?
Tout à fait d'accord supercontent
Le zen étant un mariage entre le bouddhisme et le taoïsme, c'est exactement cela qu'il propose !
Le zen permet de se recentrer lorsque la vie sociale nous a dispersés.
Selon Lao-Tseu le bon sens consiste à accomplir sans agir, dans la discrétion et la modestie

Mais comment se concentrer dans une civilisation qui nous pose toujours de nouveau devant des choix ambigus … pette de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Dim 20 Mar 2011 - 15:22

patanjali a écrit:N'y avait-il pas plus de vie lorsqu'il y avait moins d'hommes?
C'est une bonne question.
Mais ne vis-tu pas intensément en écoutant du Bach, ou en contemplant Notre-dame, ou " le radeau de la méduse" ou en faisant une découverte scientifique ou même en intervenant sur ce forum, enfin, euhhhh........
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Dim 20 Mar 2011 - 18:24

Varuna:
Le sens est en intime corrélation avec le destin et toute la création.
bravo Je le comprends bien ainsi: le sens de la vie c'est la créativité, la diversité.
Le contresens, c'est la dégénérescence, l'homogénéisation.

Chaque culture historique a sa propre symbolique; au-delà des formes culturelles particulières il y a convergence vers une Tradition unique qui représente les trois principes cosmiques de la créativité ou auto-organisation de la nature.
A ces trois correspondent trois contraires, principes de la dégénérescence.

La question qui se pose à notre société c'est celui de la qualité de la créativité. La créativité exige la diversité et la liberté.
La civilisation actuelle, mondialisée propose:
  • du point de vue social les droits et libertés individuels qui priment sur l'intérêt collectif. Les valeurs dignité, politesse, respect, honneur se perdent.
  • du point de vue économique la croissance privée, égoïste qui se développe au détriment de l'économie publique,
  • du point de vue scientifique l'efficience, l'utilité la prédictibilité aux dépens de la recherche fondamentale.
Sous tout programme pour améliorer la qualité de vie se cachent des motifs publicitaires et financiers.


Gereve
Mais ne vis-tu pas intensément en écoutant du Bach, ou en contemplant Notre-dame, ou " le radeau de la méduse" ou en faisant une découverte scientifique ou même en intervenant sur ce forum, enfin, euhhhh........
Les formes culturelles que tu cites appartiennent à l'art et à une symbolique de la Tradition des siècles passés. Nous ne pouvons pas y revenir si ce n'est par nostalgie.
Mais les arts contemporains: musiques, monuments ou peintures appartiennent à son contraire, à la dégénérescence.

Babylon5:
Ce que j'en entends depuis quelque temps est alarmant. Les événements objectifs qui se précipitent partout dans le monde confirment cette alarme.
Alors... faisons la fête.
Tu as raison, c'est aussi ce que j'entends. Au bout du compte il n'y aura pas le choix. Le retour aux valeurs fondamentales s'imposera à coup de catastrophes successives pour ceux qui survivront…

En attendant, le bon sens est de se laisser vivre dans la contemplation de la nature, de ses sciences ... et de valeurs du passé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par JO le Lun 21 Mar 2011 - 8:35

Je pense qu'il manque à l'humanité le sens d'appartenir à un Tout, qui rend solidaires toutes les parties . Donc, chacun de nous est responsable de tous, pas seulement de lui-même .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Invité le Lun 21 Mar 2011 - 9:50

JO a raison.
Le tout et la solidarité se rapporte à une culture commune, une tradition. Toute tradition se rapporte à la Tradition qui se définit par une trilogie.
Là-dessus je suis d'accord avec Ilibade et Leleu. Quant au sens théologique, symbolique ou systémique des trois principes de la trilogie, on peut en débattre …

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par casimir le Lun 21 Mar 2011 - 10:08

I love you

cheers
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens

Message par Geveil le Lun 21 Mar 2011 - 10:10

[quote="patanjali"]
GereveMais les arts contemporains: musiques, monuments ou peintures appartiennent à son contraire, à la dégénérescence.
Est-ce pour cela que tu as écrit, si je me souviens bien, qu'il y aurait plus de vie sans l'homme ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum