"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Vote_lcap71%"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Vote_rcap 71% 
[ 5 ]
"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Vote_lcap29%"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Vote_rcap 29% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 7

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Mar 4 Aoû 2015 - 15:04

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Et cesse de mêler la RR à l'effet doppler, ça n'a aucun rapport et ça ne t'aidera pas à comprendre du tout.
Sans RR, pas d'effet doppler.
Désolé! Je ne savais pas que la RR s'appliquait au son!

Dedale a écrit:
Je t'ai dis qu'on pouvait mesurer la vitesse de la terre en s'en servant, donc que la vitesse du détecteur pouvait en produire.
L'immédiateté du résultat est exactement la même qui si c'était la source qui bougeait, vu que l'émetteur, même s'il se déplace, mesure les LO de la lumière émise par cette source.
Incroyable! Moi qui pensait que la lumière n'était pas instantanée! Dis-donc, j'en apprends des choses aujourd'hui! Un objet bouge et on le perçoit tout de suite! C'est extraordinaire ça! C'est Newton qui va être content! J'espère que je vais m'en rappeler demain parce que c'est tout le contraire qui est écrit sur wiki! Pense à me le rappeler de temps en temps!

Ca serait pas toi qui croit que tu ne te contredis pas? Faut te relire.
J'ai pas besoin, tu le fais à ma place. Relis-toi!

Parce que même avec une Ferrari mon pauvre, tu sauras jamais ce qu'est un redshift.
Sauf si elle est rouge et qu'elle passe la cinquième vitesse devant moi!

Réponse sans rapport.
Pour une fois, tu as parfaitement raison, et je peux continuer comme ça longtemps. Des réponses à la Dedale, c'est très facile à concocter. Hé Magnus, téléporte-nous dans la section "bataille de coq"!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Mar 4 Aoû 2015 - 15:10

AC a écrit:Là, je dois dire que Dédale marque un point - il semble M'enfin que tu n'as pas assez révisé la RR corrigée que tu as toi-même traduite.
L'effet doppler concerne tous les types d'onde, et la RR n'a trait qu'à la lumière. Quand il est à bout d'arguments, Dedale se croit permis de dire n'importe quoi, comme de m'insulter par exemple: pourvu que ça mousse comme il dit lui-même de moi!

Pour le coup, je ne veux pas paraître difficile, mais il me semble que Miles Mathis t'a volé la vedette vis-à-vis de moi.
Amuse-toi, et quand tu voudras en parler, ouvre un sujet.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par AC* le Mar 4 Aoû 2015 - 15:44

M'enfin a écrit:
AC a écrit:Là, je dois dire que Dédale marque un point - il semble M'enfin que tu n'as pas assez révisé la RR corrigée que tu as toi-même traduite.
L'effet doppler concerne tous les types d'onde, et la RR n'a trait qu'à la lumière.
D'accord.
M'enfin a écrit:Amuse-toi, et quand tu voudras en parler, ouvre un sujet.
Merci !
Par contre, quant à ouvrir un sujet là dessus, je crains ne pas pouvoir en dire plus! et les copiés-collés ne sont ni spécialement appréciés sans contribution spéciale, ni dans mes habitudes.
Mais j'ai commencé à annoncer certains travaux à mes anciens enseignants. Il est possible qu'ils n'en aient le temps, mais en tous les cas, ça ne peut pas leur faire de mal.
Et excuses-moi, M'enfin, je croyais que tu avais demandé une intervention à la modération; je ne t'ai pas offusqué, j'espère ?
Spoiler:

Message supprimé - Article 4
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Mar 4 Aoû 2015 - 16:17

M'enfin a écrit:
dedale a écrit:
M'enfin a écrit:Et cesse de mêler la RR à l'effet doppler....
Sans RR, pas d'effet doppler
Désolé! Je ne savais pas que la RR s'appliquait au son!

Relis-toi, tu ne parles pas du son.

Je tiens à ce que tu comprennes que l'effet doppler peut produire les pas pour commencer...
....Dedale ne peut pas le comprendre parce qu'il est complètement fermé...

Tant que tu raconteras n'importe quoi, la porte sera fermée.

Si on entre dans cette objection que les atomes ne peuvent ni percevoir ni émettre des ondes EM quand ils sont en liaison moléculaire, on ne discutera jamais des petits pas.

Ce n'est pas une objection, c'est un fait : Les atomes ne possèdent pas de perception.

Les molécules sont capables elles aussi de percevoir l'effet doppler

Et tu voudrais qu'on soit ouvert face à des trucs aussi simplistes?

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Il-%C3%A9tait-une-fois-la-vie2
Dans ce dessin animé, tu peux trouver des molécules qui ont des perceptions. sourire


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Mar 4 Aoû 2015 - 18:37

M'enfin a écrit:L'effet doppler concerne tous les types d'onde, et la RR n'a trait qu'à la lumière. Quand il est à bout d'arguments, Dedale se croit permis de dire n'importe quoi, comme de m'insulter par exemple: pourvu que ça mousse comme il dit lui-même de moi!

L'effet doppler concerne en priorité les ondes EM, qui forment 99% de toutes les ondes connues.
On n'est pas censés rester coincés à ce que tu as appris sur wiki.

De plus tu es un guignol de mauvaise foi : Tu ne parles pas des ondes sonores mais de tes petits pas imaginaires et d'un effet doppler qui produirait du mouvement entre atomes de covalence.

Faut arrêter de troller systématiquement tous les débats et absolument vouloir paraître connaisseur : Ce n'est que du pipeau.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par Bulle le Mar 4 Aoû 2015 - 20:15

dedale a écrit:

Les molécules sont capables elles aussi de percevoir l'effet doppler

Et tu voudrais qu'on soit ouvert face à des trucs aussi simplistes?

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Il-%C3%A9tait-une-fois-la-vie2
Dans ce dessin animé, tu peux trouver des molécules qui ont des perceptions.  sourire


lol!

_________________
Hello Invité !  Le "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Quizzj10du 01 novembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45009
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Mar 4 Aoû 2015 - 21:25

AC a écrit:Et excuses-moi, M'enfin, je croyais que tu avais demandé une intervention à la modération; je ne t'ai pas offusqué, j'espère ?
Non tu ne pas offusqué, et je n'ai rien fait de tel non plus. Relaxe, à t'imaginer des choses semblables, tu vas "pèter au fret"* comme on dit ici!  sourire

* Éclater comme un tuyau qui gèle.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Mar 4 Aoû 2015 - 21:53

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:L'effet doppler concerne tous les types d'onde, et la RR n'a trait qu'à la lumière. Quand il est à bout d'arguments, Dedale se croit permis de dire n'importe quoi, comme de m'insulter par exemple: pourvu que ça mousse comme il dit lui-même de moi!
L'effet doppler concerne en priorité les ondes EM, qui forment 99% de toutes les ondes connues.
L'effet doppler le plus courant pour nous concerne les ondes sonores, quand un véhicule s'approche ou s'éloigne, et les vagues, quand on navigue contre ou avec, et il y a des milliards d'êtres humains qui le perçoivent tous les jours, alors qu'une poignée seulement de scientifiques étudient la lumière. Chacun choisit ses priorités semble-t-il!

On n'est pas censés rester coincés à ce que tu as appris sur wiki.
Pour l'instant, je suis coincé entre deux atomes, et j'ai beau consulter wiki, je ne trouve rien pour me sortir de là!

De plus tu es un guignol de mauvaise foi : Tu ne parles pas des ondes sonores mais de tes petits pas imaginaires et d'un effet doppler qui produirait du mouvement entre atomes de covalence.
Ni guignol ni de mauvaise foi: je suis sérieux et je joue carte sur table depuis le début.

Faut arrêter de troller systématiquement tous les débats et absolument vouloir paraître connaisseur : Ce n'est que du pipeau.
Ça ferait longtemps que le débat serait clos ici si tu ne renchérissais pas pour rien. Je veux juste voir le % de personnes qui croient que je ne connais pas l'effet doppler si tu te rappelles bien. C'est toi qui fait dévier le sujet!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Mer 5 Aoû 2015 - 0:44

M'enfin a écrit:L'effet doppler le plus courant pour nous concerne les ondes sonores

Tu ne parlais pas des ondes sonores.
On parle de la réalité et non de ta tendance hallucinatoire à t'inventer n'importe quoi.

quand un véhicule s'approche ou s'éloigne, et les vagues, quand on navigue contre ou avec, et il y a des milliards d'êtres humains qui le perçoivent tous les jours, alors qu'une poignée seulement de scientifiques étudient la lumière. Chacun choisit ses priorités semble-t-il!

Ah bon? Parce que quand tu rapproches une lampe de toi, tu ne perçois pas d'augmentation de son rayonnement? sourire
Peut être que les milliards d'êtres humains sont moins cancres que toi et que tu n'en es pas représentatif.

La lumière a toujours été, de tous temps et pour tous, une problématique plus importante que le son.

Pour l'instant, je suis coincé entre deux atomes, et j'ai beau consulter wiki, je ne trouve rien pour me sortir de là!

C'est pas wiki qui te sortira de là.
C'est ta propre faculté à te remettre en question quand tu dis des conneries.

Ni guignol ni de mauvaise foi: je suis sérieux et je joue carte sur table depuis le début.

sourire Quand tu arrêteras de balader les gens, de te débiner en permanence, on te croira.
Vu que tu ne parlais pas du son et que tu insistes, c'est que tu es de mauvaise foi.
Ou alors c'est une maladie, et dans ces cas là, tu n'es pas vraiment conscient de noyer le sujet dans un bordel sans queue ni tête, de passer du radar au doppler, des atomes au son, etc.

Quoi qu'il en soit, pour moi c'est du pareil au même, que tu sois un guignol sain d'esprit ou moitié débile, ne change rien à la validité de tes propos. Le traitement sera le même.

Ça ferait longtemps que le débat serait clos ici si tu ne renchérissais pas pour rien. Je veux juste voir le % de personnes qui croient que je ne connais pas l'effet doppler si tu te rappelles bien. C'est toi qui fait dévier le sujet!

Ben non, je parle de ta "connaissance" du doppler. C'est ça le sujet non?
Pour le moment, tu n'en montres aucune.
Il faudrait peut être s'inquiéter des gens qui croient que tu le connais.

Ca serait peut être moins pathologique de t'informer toi au lieu de désinformer les autres. Non?


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Mer 5 Aoû 2015 - 15:23

Je ne désinforme personne à propos de l'effet doppler, et tu le sais puisque tu n'as jamais contesté aucun des liens que j'ai mis à ce sujet, donc c'est toi qui est de mauvaise foi dans ce cas-là, et tu es aussi de mauvaise foi quand tu n'admets pas l'équivalence de mes exemples d'effet doppler avec le son ou les vagues: en fait, tu es tellement de mauvaise foi qu'un enfant ne ferait pas mieux. Quand on est de si mauvaise foi et que l'autre tient son bout, il ne reste plus qu'à proférer des calomnies et des invectives jusqu'à ce qu'il se taise, mais tu vois, ça ne marche pas avec moi!

L'autre jour lors de mon exemple sonore, tu as admis à demi-mot que l'effet doppler produirait effectivement le mouvement décalé des sources, mais tu ne peux pas appliquer ce résultat aux atomes de peur d'être discrédité par tes pairs, alors pour t'en sortir, tu continues de dire que je ne le connais pas. En réalité, c'est peut-être pire que ce que je pensais, tu est peut-être un tricheur et un menteur invétéré!

La lumière a toujours été, de tous temps et pour tous, une problématique plus importante que le son.
On parlait d'effet doppler et non des autres informations que les ondes nous apportent. Ça sent encore la tricherie!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par Jipé le Mer 5 Aoû 2015 - 15:31

Veuillez régler vos différents non scientifiques en MP s'il vous plaît.
Les messages ad hominem seront mis à la corbeille directement désormais...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27087
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Mer 5 Aoû 2015 - 19:21

M'enfin a écrit:L'autre jour lors de mon exemple sonore, tu as admis à demi-mot que l'effet doppler produirait effectivement le mouvement décalé des sources

Ton exemple était celui d'un dispositif imaginé pour se caler en fonction des LO. Ca ok.
Et ma réponse a été : Pourquoi pas?

Mais l'effet doppler par lui-même ne produit aucun mouvement : Il est produit par des mouvements.
C'est un effet, pas une cause. Sinon on l'appellerait la force doppler.

mais tu ne peux pas appliquer ce résultat aux atomes de peur d'être discrédité par tes pairs

Il n'y a pas de résultat. ca ne s'applique à rien.
les atomes ne sont pas un dispositif imaginé pour se caler en fonction des LO. Ca ne fonctionne pas comme ça.
Tes "conclusions" sont une impasse.

et tu es aussi de mauvaise foi quand tu n'admets pas l'équivalence de mes exemples d'effet doppler avec le son ou les vagues
Ca c'est imaginaire. J'accepte la pertinence de tout exemple s'il est calé sur la discussion.

Quand on est de si mauvaise foi et que l'autre tient son bout, il ne reste plus qu'à proférer des calomnies et des invectives jusqu'à ce qu'il se taise, mais tu vois, ça ne marche pas avec moi!

Te taire, non pas du tout. Simplement arrêter de raconter n'importe quoi.

Ta question est : Est-ce que l'effet doppler peut produire le mouvement des atomes?
- On analyse sur une base de faits, d'exemples, de connaissance des atome et du doppler.
Comment un décalage des LO peut-il faire bouger un atome? Non pas avec des atomes imaginaires qui ont des perceptions et calculent l'effet doppler, mais avec de vrais atomes qui interagissent selon des lois observables, vérifiables, applicables, et non pas des trucs inventés.
- Si oui, l'atome réagit à l'effet doppler, alors très bien.
- Si non, il n'y a pas à imposer aux autres cette foutaise qui ne sera pas plus valide en tordant les théories scientifiques pour que ça colle.

Une onde s'étire ou se comprime selon que la source qui l'émet s'éloigne ou se rapproche. C'est de la mécanique ondulatoire. l'effet doppler ne concerne que les LO, ça ne concerne pas les atomes. Parler de l'interaction photon-atome/électron, c'est un autre domaine que le doppler, c'est de la physique. Ca ne sert à rien de mélanger, ça ne marchera pas car les critères de la physique et de la mécanique ondulatoire ne sont pas les mêmes.

En d'autre termes, définir une interaction de la physique selon la mécanique ondulatoire revient à pisser dans un violon. Tu ne trouveras jamais la réponse, qu'elle soit positive ou négative.
Les atomes ne peuvent réagir qu'à une charge d'énergie, eux-mêmes se liant entre eux grâce à ces mêmes champs d'énergie qui obéissent à des polarités, des rayonnements harmoniques, entre autre. Il n'y aucun effet doppler dans tout ça qui serait de près ou de loin la cause d'un "mouvement" quelconque.


-
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Mer 5 Aoû 2015 - 21:22

Ça va Jipé, tant qu'il demeure mal orthographié, tu peux laisser passer le terme fouthèse.

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:L'autre jour lors de mon exemple sonore, tu as admis à demi-mot que l'effet doppler produirait effectivement le mouvement décalé des sources
Ton exemple était celui d'un dispositif imaginé pour se caler en fonction des LO. Ca ok.
Et ma réponse a été : Pourquoi pas?

Mais l'effet doppler par lui-même ne produit aucun mouvement : Il est produit par des mouvements.
C'est un effet, pas une cause. Sinon on l'appellerait la force doppler.
Si tu as compris comment cet effet pouvait produire le mouvement des sources sonores, alors tu as compris comment il pourrait produire le mouvement des atomes si on leur trouvait un analyseur et un moteur, et par la même occasion tu admets que je comprends cet effet, reste à déterminer comment le moteur et l'analyseur pourraient fonctionner dans leur cas, et là tu pourras dire que je ne comprends pas si je propose quelque chose de non-physique. La seule chose à laquelle je tiens, sinon mon principe devient caduque, c'est que les atomes d'une même molécule ne puissent pas se déplacer simultanément lors d'une poussée externe, donc que lien qui les unit ne soit pas non-local pour utiliser l'expression consacrée.

Comment un décalage des LO peut-il faire bouger un atome? Non pas avec des atomes imaginaires qui ont des perceptions et calculent l'effet doppler, mais avec de vrais atomes qui interagissent selon des lois observables, vérifiables, applicables, et non pas des trucs inventés.
Pour qu'il y ait de l'effet doppler entre deux atomes d'une molécule, il faut d'abord qu'ils puissent échanger des ondes, en émettre et en absorber sans arrêt. Puis, pour pouvoir bouger seulement à partir de ces ondes, il faut qu'ils puissent constamment comparer la longueur des ondes incidentes à celles des ondes qu'ils sont en train d'émettre, et un moyen de faire ça, c'est d'émettre des ondes de même fréquence et de se déplacer pour pouvoir à tout moment absorber l'onde incidente. Dans le cas de l'effet Mössbauer, les atomes n'agissent pas de cette manière: ils se contentent d'absorber le photon s'il est de la bonne fréquence, et c'est le mouvement du cristal qui change son énergie. Mais dans le cas d'une molécule isolée, chaque atome est libre de se déplacer selon l'énergie incidente, et cette énergie est aussi leur énergie de liaison, de sorte que bousculer un des atomes revient à changer immédiatement l'énergie de liaison de cet atome, changement qui se répercute sur l'autre atome un peu plus tard si cette liaison n'est pas non-locale.

L'effet doppler ne concerne que les LO, ça ne concerne pas les atomes.
Les atomes émettent des photons en absorbant des photons d'énergie identique, et l'effet doppler change l'énergie des photons incidents, qui ne sont plus absorbés par ces mêmes atomes s'ils n'ont pas la bonne énergie, pourtant ce sont les mêmes photons, donc on ne peux pas dire que cet effet ne concerne pas les atomes.

Ca ne sert à rien de mélanger, ça ne marchera pas car les critères de la physique et de la mécanique ondulatoire ne sont pas les mêmes.
Il se pourrait que le principe des pas change la donne à ce sujet, et la seule manière de s'en assurer, c'est de l'analyser jusqu'au bout, et non de fermer la porte en prétextant que je ne connais pas l'effet doppler.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Jeu 6 Aoû 2015 - 3:05

M'enfin a écrit:Si tu as compris comment cet effet pouvait produire le mouvement des sources sonores, alors tu as compris comment il pourrait produire le mouvement des atomes si on leur trouvait un analyseur et un moteur, et par la même occasion tu admets que je comprends cet effet, reste à déterminer comment le moteur et l'analyseur pourraient fonctionner dans leur cas, et là tu pourras dire que je ne comprends pas si je propose quelque chose de non-physique. La seule chose à laquelle je tiens, sinon mon principe devient caduque, c'est que les atomes d'une même molécule ne puissent pas se déplacer simultanément lors d'une poussée externe, donc que lien qui les unit ne soit pas non-local pour utiliser l'expression consacrée.

Un gars qui s'intéresse aux sciences - l'atome c'est de la science - se tamponne des principes fondés sur de l'imaginaire, il s'intéresse en priorité à la réalité des phénomènes. On en apprend bien plus qu'en se faisant de fausses idées.
Tu me demandes de comprendre le mouvement d'un atome qui aurait un moteur et un analyseur, un truc imaginaire : On peut en dire n'importe quoi, par exemple que ça serait très bien pour faire cuire le cassoulet - et je te défie de me prouver le contraire. N'importe qui peut raconter n'importe quoi sur une base imaginaire, et la seule réponse est "amen".

Le problème est que là, tu ne parles plus de l'effet doppler, tu parles d'un effet doppler que tu as imaginé.
Tu parles d'atomes que tu as imaginé.
Et l'intrication que tu as imaginé te pose problème. Tu n'assimiles pas que ce n'est pas un lien, une interaction, c'est une propriété des systèmes élémentaires.
Les liaisons de covalence des atomes n'ont aucun rapport avec la non-localité : Ce sont des liens formés par des échanges électroniques.

Quant tu dis que que les atomes d'une même molécule ne peuvent pas se déplacer simultanément lors d'une poussée externe, tu sur-localises, ne prenant pas en compte que ces atomes forment un système qui n'est pas pareil que s'ils étaient isolés les uns des autres. Si tu touches, exerces une poussée sur ce système moléculaire, tout le système réagira d'un seul ensemble.
Les atomes ont perdu leurs propriétés individuelles (qu'ils n'ont jamais vraiment eu sinon pour les sciences qui les considèrent comme des particules sur le plan de la PQ)

Quand tu prends une molécule d'eau h2o, çe n'est plus de l'oxygène, ce n'est plus de l'hydrogène, c'est de l'eau qui n'a pas du tout les mêmes propriétés que celles de ses composants.
le champs électronique confine les atomes de covalence qui forment alors une seule et même entité : la molécule.

Pour qu'il y ait de l'effet doppler entre deux atomes d'une molécule, il faut d'abord qu'ils puissent échanger des ondes, en émettre et en absorber sans arrêt. Puis, pour pouvoir bouger seulement à partir de ces ondes, il faut qu'ils puissent constamment comparer la longueur des ondes incidentes à celles des ondes qu'ils sont en train d'émettre, et un moyen de faire ça, c'est d'émettre des ondes de même fréquence et de se déplacer pour pouvoir à tout moment absorber l'onde incidente. Dans le cas de l'effet Mössbauer, les atomes n'agissent pas de cette manière: ils se contentent d'absorber le photon s'il est de la bonne fréquence, et c'est le mouvement du cristal qui change son énergie. Mais dans le cas d'une molécule isolée, chaque atome est libre de se déplacer selon l'énergie incidente, et cette énergie est aussi leur énergie de liaison, de sorte que bousculer un des atomes revient à changer immédiatement l'énergie de liaison de cet atome, changement qui se répercute sur l'autre atome un peu plus tard si cette liaison n'est pas non-locale.

C'est imaginaire donc "amen!".
Une liaison entre atomes ne peut pas être "non-locale"

Et des atomes qui sont liés ne sont pas "libres de se déplacer", ils forment une structure très précise, un équilibre avec des points angulaires spécifiques


Les atomes émettent des photons en absorbant des photons d'énergie identique, et l'effet doppler change l'énergie des photons incidents, qui ne sont plus absorbés par ces mêmes atomes s'ils n'ont pas la bonne énergie, pourtant ce sont les mêmes photons, donc on ne peux pas dire que cet effet ne concerne pas les atomes.

L'effet doppler ne concerne que les longueurs d'ondes, quelles qu'elles soient.

Il se pourrait que le principe des pas change la donne à ce sujet, et la seule manière de s'en assurer, c'est de l'analyser jusqu'au bout, et non de fermer la porte en prétextant que je ne connais pas l'effet doppler.

Le principe des pas est imaginaire, tout comme le reste, parfaitement invalide sur le plan d'un débat en connaissance de causes.
Et ce ne sont pas de faibles revendications qui changeront quoi que ce soit à cet état de fait.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Jeu 6 Aoû 2015 - 16:07

Dedale a écrit:Les liaisons de covalence des atomes n'ont aucun rapport avec la non-localité : Ce sont des liens formés par des échanges électroniques.

.... Si tu touches, exerces une poussée sur ce système moléculaire, tout le système réagira d'un seul ensemble.
Ces deux phrases sont contradictoires: tu dis d'abord que le système ne réagira pas instantanément, puis tu dis qu'il réagira d'un seul ensemble. Ensuite tu parles des propriétés différentes des atomes et des molécules, alors que je ne parle que de la masse, qui est la même dans les deux cas, sauf pour la masse concédée à l'énergie de liaison, négligeable dans le cas des molécules. Pourquoi tiens-tu tant que ça à ce que les atomes des molécules bougent dans un bloc? Quand elles vibrent, c'est bien leurs atomes qui bougent l'un par rapport à l'autre non?

Et des atomes qui sont liés ne sont pas "libres de se déplacer", ils forment une structure très précise, un équilibre avec des points angulaires spécifiques
S'ils vibrent, c'est qu'ils se déplacent en deçà de leur limite d'équilibre.

L'effet doppler ne concerne que les longueurs d'ondes, quelles qu'elles soient.
Ce n'est pas sa longueur d'onde qui est absorbée quand un photon rencontre un atome, c'est son énergie, qui est proportionnelle à sa fréquence. La fréquence d'un photon entre en résonance avec celle d'un l'électron si les deux fréquences sont identiques, mais même s'il a été émis à une fréquence identique, un photon qui a subit trop d'effet doppler ne sera pas absorbé. Donc le mécanisme électronique par lequel les atomes émettent leurs photons est bel et bien affecté par l'effet doppler, et ces mêmes électrons justifient leurs liaisons tout en leur permettant de vibrer, donc de bouger l'un par rapport à l'autre quand il y a collision, mais pas seulement, parce que dans un gaz, ces mêmes collisions produisent aussi les mouvements des molécules entre elles. Alors si les atomes sont capables de se mettre à vibrer lors de ces rencontres, des vibrations analogues aux petits pas mais en opposition les uns aux autres, pourquoi ne seraient-ils pas capables d'exécuter les mêmes petits pas, mais cette fois dans une même direction, pour justifier les mouvements des molécules?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Ven 7 Aoû 2015 - 3:10

M'enfin a écrit:
dedale a écrit:Les liaisons de covalence des atomes n'ont aucun rapport avec la non-localité : Ce sont des liens formés par des échanges électroniques.

.... Si tu touches, exerces une poussée sur ce système moléculaire, tout le système réagira d'un seul ensemble.

Ces deux phrases sont contradictoires

Dans ces 2 phrase, je parle de 2 choses différentes : 1) de liens entre atomes 2) du système moléculaire.

Ensuite tu parles des propriétés différentes des atomes et des molécules

Exact.

alors que je ne parle que de la masse, qui est la même dans les deux cas, sauf pour la masse concédée à l'énergie de liaison, négligeable dans le cas des molécules.

Non, tu ne parles pas de masse. Relis toi.

Pourquoi tiens-tu tant que ça à ce que les atomes des molécules bougent dans un bloc?

pas un bloc, un système dans lequel les atomes ont formé une liaison électrochimique : une molécule.

Quand elles vibrent, c'est bien leurs atomes qui bougent l'un par rapport à l'autre non?

Ouh la! Ca dépend des molécules, des fréquences, quelle quantité d'énergiela molécule peut absorber : Mais quoi qu'il en soit, les vibrations émises par les différentes parties de la molécule sont simultanées. Il s'agit d'excitation engendrant des mouvements harmoniques dans la structure moléculaire.

S'ils vibrent, c'est qu'ils se déplacent en deçà de leur limite d'équilibre.

Ben non, les liaisons sont électroniques, ce ne sont pas des amarres solides et fixes, ce sont des liens élastiques qui opèrent selon certaines marges.
Faut être logique : la matière passe de l'état solide à l'état gazeux, en conservant sa cohésion moléculaire, ça signifie que les liaisons moléculaires possèdent une très grande élasticité et dionc une très large limite d'équilibre, à leur échelle bien sûr.

Ce n'est pas sa longueur d'onde qui est absorbée quand un photon rencontre un atome

Oui, mais ça n'a aucun rapport avec l'effet doppler. Le doppler concerne les LO.

c'est son énergie, qui est proportionnelle à sa fréquence. La fréquence d'un photon entre en résonance avec celle d'un l'électron si les deux fréquences sont identiques, mais même s'il a été émis à une fréquence identique, un photon qui a subit trop d'effet doppler ne sera pas absorbé.

Arrêtes de t'inventer n'importe quoi. Le photon c'est de l'énergie photo-électronique. Quand ça rencontre un champ électronique, de même nature donc, celui des atomes en l'occurrence, ça interfère automatiquement, systématiquement et sans exception. Aucun rapport avec le doppler quin ne concerne que les LO.
Quand la charge du photon est importante et donc que sa fréquence est courte, qu'elle surcharge le champs électronique de l'atome, il renvoie cette surcharge en proportion.

Aucun rapport avec l'effet doppler qui ne concerne que les LO, leur décalage.
Chaque chose à sa place, et une place pour chaque chose.

Donc le mécanisme électronique par lequel les atomes émettent leurs photons est bel et bien affecté par l'effet doppler

Etudie l'effet doppler et tu comprendras que non.

et ces mêmes électrons justifient leurs liaisons tout en leur permettant de vibrer, donc de bouger l'un par rapport à l'autre quand il y a collision, mais pas seulement, parce que dans un gaz, ces mêmes collisions produisent aussi les mouvements des molécules entre elles. Alors si les atomes sont capables de se mettre à vibrer lors de ces rencontres, des vibrations analogues aux petits pas mais en opposition les uns aux autres, pourquoi ne seraient-ils pas capables d'exécuter les mêmes petits pas, mais cette fois dans une même direction, pour justifier les mouvements des molécules?

Blablabla, je n'y connais rien mais j'insiste comme un sourdingue pour satisfaire une obsession simpliste
Tu vois, j'arrive à me mettre à ta place.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Ven 7 Aoû 2015 - 16:08

Obsession: on pourrait le voir comme ça mais passion serait mieux. Simpliste: oui, mais dans le sens de facile à comprendre ou à utiliser et non dans celui de trop simple pour être vrai. Sourdingue: c'est un peu la réalité puisque j'utilise une aide auditive, mais je ne porte rien pour lire. Pour la connaissance: je ne connaissais rien à la vie non plus, pourtant, j'avais ce qu'il fallait pour y tracer ma propre voie. Voilà, tu peux utiliser ça pour essayer de te mettre dans ma peau maintenant, mais je crois que tu aurais plus de chances de connaître mes idées si tu tirais les tiennes à pile ou face!

Dans ces 2 phrase, je parle de 2 choses différentes : 1) de liens entre atomes 2) du système moléculaire.
Ces deux choses sont liées: ce sont les échanges électroniques entre les atomes qui régissent les comportement des molécules, et les électrons ne se déplacent pas de manière instantanée, alors dans ce cas, comment les molécules pourraient-elles réagir d'un seul ensemble d'une part, et les atomes séparément de l'autre?

Non, tu ne parles pas de masse. Relis toi.
Je n'ai pas besoin de me relire, je ne parle que de la masse depuis le début, de la masse et de son corollaire, le mouvement inertiel, et tu le sais très bien puisque tu y vois une obsession.

les vibrations émises par les différentes parties de la molécule sont simultanées. Il s'agit d'excitation engendrant des mouvements harmoniques dans la structure moléculaire.
Tu veux probablement parler des ondes émises lors des vibrations, celles qui nous permettent de les mesurer. Bien sûr que les atomes se déplacent de manière simultanée lors d'une vibration, c'est justement ce qui différencie ce genre de pas de ceux qui produisent leur mouvement inertiel, mais ça ne veut pas dire que l'échange d'information entre eux est instantané. Lors d'une collision entre deux molécules, il y a une partie de l'information qui produit une vibration, et une autre qui change leurs vitesses et leurs directions respectives, mais aucune de ces informations ne circule plus vite que C.

Le photon c'est de l'énergie photo-électronique. Quand ça rencontre un champ électronique, de même nature donc, celui des atomes en l'occurrence, ça interfère automatiquement, systématiquement et sans exception.
Les spectres des atomes montrent qu'ils n'émettent et n'absorbent que des photons de fréquence spécifique, donc c'est faux de dire que tout photon interfère automatiquement avec n'importe quel atome.

Etudie l'effet doppler et tu comprendras que non.
En admettant que mon expérience sonore fonctionnerait probablement comme prévu, tu as implicitement admis que je connaissais l'effet doppler, alors arrête de te servir de cet argument s'il te plait!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Ven 7 Aoû 2015 - 18:10

M'enfin a écrit:Tu veux probablement parler des ondes émises lors des vibrations, celles qui nous permettent de les mesurer. Bien sûr que les atomes se déplacent de manière simultanée lors d'une vibration, c'est justement ce qui différencie ce genre de pas de ceux qui produisent leur mouvement inertiel, mais ça ne veut pas dire que l'échange d'information entre eux est instantané.

1 - Les vibrations ne sont pas des déplacements, et un déplacement n'est pas une vibration. ca peut vibrer sur place.
2 - Le mouvement inertiel ne produit aucun pas.
3 - Quant à l'instantanéité : Celle des curés? sourire

En admettant que mon expérience sonore fonctionnerait probablement comme prévu, tu as implicitement admis que je connaissais l'effet doppler, alors arrête de te servir de cet argument s'il te plait!

Je ne peux pas admettre que tu connais le doppler tant que le fait est que tu ne le connais pas.

Les spectres des atomes montrent qu'ils n'émettent et n'absorbent que des photons de fréquence spécifique, donc c'est faux de dire que tout photon interfère automatiquement avec n'importe quel atome.

C'est pas une question de fréquence mais d'énergie : Si c'est une particule de haute énergie, elle peut passer le champ électronique de l'atome et bombarder le coeur.
Comme elle peut juste interférer les couches supérieures de ce champs en raison de sa faible énergie.
Mais l'atome étant le corps élémentaire le plus simple constituant la matière standard, observable, il possède la propriété d'absorber, d'émettre et de réfléchir la lumière : C'est une babase de la physique classique.

Ensuite que cela soit des fréquences différentes qui ont des conséquences différentes est une autre question qui n'a toujours aucun rapport avec le doppler.

Lors d'une collision entre deux molécules, il y a une partie de l'information qui produit une vibration, et une autre qui change leurs vitesses et leurs directions respectives, mais aucune de ces informations ne circule plus vite que C.

Entre les molécules, ça ne risque pas puisque le transfert d'information est chimique. Les collisions moléculaires sont chimiques et elles concernent principalement les gaz.
C'est pas dans la dynamique des fluides que tu vas trouver des petits pas.

Je n'ai pas besoin de me relire,.

Tu n'en donnes pas l'impression. Tu devrais au contraire relire et dûment réfléchir.

je ne parle que de la masse depuis le début, de la masse et de son corollaire, le mouvement inertiel, et tu le sais très bien puisque tu y vois une obsession

Ici on parle d'effet doppler et c'est toi qui a initié le sujet comme tel.
Je répond à tes "arguments" et tu ne parlais pas de masse.

Ces deux choses sont liées:

Et alors?

ce sont les échanges électroniques entre les atomes qui régissent les comportement des molécules

Pas uniquement non.
La différence qu'il y a entre un atome et une molécule peut être comparée à celle qui existe entre un unicellulaire et un organisme multicellulaire, pour donner une image.
Chez l'organisme multicellulaire, on retrouve les caractères cellulaires d'origine mais avec des fonctions plus complexes qui obéissent à des nécessités beaucoup plus complexe, non plus simplement chimiques mais bio-organiques. Il y a donc changement de système.

et les électrons ne se déplacent pas de manière instantanée

Tu ne sembles pas comprendre ce qu'est un électron.
- Un électron est un quantum d'énergie électronique, un pack d'énergie que l'on obtient en mesurant un champs d'énergie.
Ce champ d'énergie ne se déplace pas, c'est un rayonnement formant ce que l'on décrit comme une nébuleuse autour du noyau atomique.
Cette nébuleuse gravite autour du noyau à la vittesse approx. de 30 000 km/s et sa période de rotation est donc de 1,5 x 10 -16 s.

Donc lorsqu'il y a des liaisons atomiques, la dynamique de cette nébuleuse change totalement par rapport à celle existant sans liaison : Des tunnels d'énergie se créent entre les atomes, et les champs fusionnent, adoptent tous cette même dynamique. Donc une molécule composée de 3 atomes admettons ressemble en 2 dimensions à une mécanique composée de 3 rouages et d'un axe - cet axe n'existait pas avant l'assemblage. C'est à dire que cette molécule est non seulement l'assemblage, mais aussi le nouveau système formé par cet assemblage qui lui, n'est plus seulement physique, mais devient chimique, opérant à une échelle qui est plus proche de la nôtre que celle de l'atome.



dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Ven 7 Aoû 2015 - 19:48

Je sais que ce qui se passe entre les molécules est complètement différent de ce qui se passe à l'intérieur: toute ma thèse sur les petits pas dépend de cette différence! Encore une fois, tu répètes une évidence tout en insinuant que je ne la connais pas. N'empêche qu'en principe, la manière dont se comportent les ondes est la même à toutes les échelles: toutes les ondes sont supposées conserver leur direction et leur vitesse tant qu'elles ne rencontrent aucun obstacle, et toutes les ondes sont supposées subir de l'effet doppler selon le mouvement entre la source et le détecteur, qui peut parfaitement être un atome quand il absorbe un photon. Au lieu de tergiverser sans cesse, si tu admettais que les atomes peuvent être considérés comme des détecteurs de photons, mais qui ne peuvent détecter que certaines fréquences, comme nos yeux, ce serait plus facile de se comprendre. As-tu peur que cette idée te contamine à jamais?

Partons de mon expérience sonore et transposons-là aux atomes en supposant qu'ils échangent des photons de fréquence identique, et voyons où ça peut nous mener. Ce serait bien plus intéressant que de tergiverser ou de répéter des évidences. On pourrait par exemple se demander si c'est possible que, dans une molécule, les noyaux échangent des photons sans que nous puissions les détecter, ou encore si c'est possible qu'ils interfèrent avec ces noyaux au point qu'ils se déplacent quand l'effet doppler en change la fréquence d'arrivée. Peut-être qu'on ne pourrait pas trouver de réponse malgré les connaissances actuelles, mais ce serait bien plus intéressant, non?

Je répond à tes "arguments" et tu ne parlais pas de masse.
Voyons donc! Je parle des petits pas depuis le début, de leur résistance à un changement de fréquence, donc de leur masse, et de leur nécessaire longueur constante si aucun changement externe ne se produit, donc de leur mouvement inertiel. Ce n'est pas parce que je discute avec toi de la possibilité pour les atomes de percevoir l'effet doppler que le petit pas lui-même disparait de mes obsessions!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Sam 8 Aoû 2015 - 3:33

M'enfin a écrit:Encore une fois, tu répètes une évidence tout en insinuant que je ne la connais pas.

Tu ne peux pas savoir que tu ne la connais pas : Pour ça il faudrait que tu apprennes, et là, tu saurais.

Je sais que ce qui se passe entre les molécules est complètement différent de ce qui se passe à l'intérieur: toute ma thèse sur les petits pas dépend de cette différence!

Je ne t'ai jamais parlé de ce qui se passait entre les molécules, mais seulement les électrons et les atomes.
Quant à tes petits pas, tu m'a toi-même dis que tu avais chié cette thèse au hasard en attendant le jour où la providence en fera une vérité.
Donc cette thèse ne dépend de rien d'autre que d'un percept subjectiviste et imaginaire que tu as passé des topiques entiers à revendiquer.

Tu oublies peut être que les êtres humains ont de la mémoire, M'enfin.

Encore une fois, tu répètes une évidence tout en insinuant que je ne la connais pas.

On parle d'évidence dans les religions : le sentiment d'évidence.
Dans les sciences, il n'y a pas d'évidence, il n'y a que des faits.

N'empêche qu'en principe, la manière dont se comportent les ondes est la même à toutes les échelles: toutes les ondes sont supposées conserver leur direction et leur vitesse tant qu'elles ne rencontrent aucun obstacle, et toutes les ondes sont supposées subir de l'effet doppler selon le mouvement entre la source et le détecteur,

Ben si la source émettrice d'une onde change de position, les ondes émises par cette source se décalent forcément avec elle.

qui peut parfaitement être un atome quand il absorbe un photon.

L'effet doppler n'intervient pas dans ce phénomène. L'atome n'est pas sensible aux LO, il est sensible au paquets d'énergie transportés par les particules.
1 photon = toujours un quantum, quelle que soit le produit sa fréquence. Vu que sa masse est nulle, plus sa fréquence est courte, plus sa charge est importante. Peu importe que sa LO se décale, ça ne rentre pas en compte dans la détermination de l'énergie réelle de ce photon.

C'est tout.

Au lieu de tergiverser sans cesse, si tu admettais que les atomes peuvent être considérés comme des détecteurs de photons, mais qui ne peuvent détecter que certaines fréquences, comme nos yeux, ce serait plus facile de se comprendre. As-tu peur que cette idée te contamine à jamais?

Les atomes sont interférés par toutes les fréquences, ben sinon on serait tout à fait incapables d'observer le fond diffus cosmologique et autre phénomènes de l'univers primitif dont les spectres sont très fins, à peine décelables.
J'essaie de t'ouvrir à des réalités scientifiques dont tu ne veux rien savoir. Puisque tout contredit ta "thèse" des petits pas.

Partons de mon expérience sonore et transposons-là aux atomes en supposant qu'ils échangent des photons de fréquence identique, et voyons où ça peut nous mener.

Les atomes n'échangent pas de photons, ils absorbent des photons venant de toutes les directions et émettent des photons dans toutes les directions.
Un corps physique peut se percevoir sous tous les angles grâce aux photons qui sont émis dans toutes les directions.

Ce serait bien plus intéressant que de tergiverser ou de répéter des évidences.

sourire Pas forcément non. Tes "évidences" c'est précisément ce qui te gêne pour pouvoir raconter n'importe quoi.

On pourrait par exemple se demander si c'est possible que, dans une molécule, les noyaux échangent des photons sans que nous puissions les détecter

Et pour quelle raison on pourrait pas le détecter?

, ou encore si c'est possible qu'ils interfèrent avec ces noyaux au point qu'ils se déplacent quand l'effet doppler en change la fréquence d'arrivée.

C'est ce genre de baragouinage que tu trouves intéressant? Ca fait des mois et des mois que tu le répètes comme un disque rayé, tout ça pour revenir à tes petits pas.
Là c'est la totale :
- connaissance de l'effet doppler : nulle.
- connaissance des atomes et des liens de covalence : nulle.
- connaissance des liens photon-atome, photon-molécule : nulle.
- connaissance des molécules : nulle.

Peut-être qu'on ne pourrait pas trouver de réponse malgré les connaissances actuelles, mais ce serait bien plus intéressant, non?

Les connaissances actuelles te larguent et les sciences ne répondent pas à des trucs imaginaires.
Pendant que tu t'y crois, des physiciens inventent des accélérateurs de particules et observent les confins de l'univers.

Tu dois être un peu mythomane sur les bords.

Je répond à tes "arguments" et tu ne parlais pas de masse.
Voyons donc! Je parle des petits pas depuis le début, de leur résistance à un changement de fréquence, donc de leur masse, et de leur nécessaire longueur constante si aucun changement externe ne se produit, donc de leur mouvement inertiel. Ce n'est pas parce que je discute avec toi de la possibilité pour les atomes de percevoir l'effet doppler que le petit pas lui-même disparait de mes obsessions!

Et je te répond encore une fois que l'effet doppler n'a aucun rapport avec ces trucs imaginaires et hors propos.
Le sujet, c'est ta connaissance de l'effet doppler.

Et "connaître", c'est tout le contraire de raconter n'importe quoi, de s'imaginer n'importe quoi.
Mais bon, t'as pas l'air de piger.

Pour moi cette mascarade de débat est bouclée.
Tu comprends que j'ai envie d'aller un peu plus loin qu'un trip qui consiste à raconter n'importe quoi et à le revendiquer à toutes les sauces.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Sam 8 Aoû 2015 - 17:10

Dedale a écrit:L'effet doppler n'intervient pas dans ce phénomène. L'atome n'est pas sensible aux LO, il est sensible au paquets d'énergie transportés par les particules.
Pour une onde, sa fréquence, c'est le nombre de longueurs d'onde par seconde, donc l'effet doppler affecte la fréquence s'il affecte la longueur d'onde, et l'énergie d'une onde est directement proportionnelle à sa fréquence (E=hv), donc les atomes sont sensibles à sa fréquence s'ils sont sensibles à son énergie. Tu persistes à dire que l'effet doppler n'affecte que la longueur d'onde seulement pour m'empêcher de parler des petits pas, parce que je me sers de la fréquence au lieu de la longueur d'onde, pourtant, tu as admis que mon expérience sonore fonctionnerait alors que je me servais de la fréquence. Je te fais remarquer à nouveau que, lors du mouvement inertiel, c'est la longueur des pas qui varie et non leur fréquence: plus les pas sont longs et plus la vitesse de la molécule est grande, mais même si les pas s'ajustent aux photons, ils ne se déplacent pas à la même vitesse qu'eux, donc leur longueur ne peut pas coïncider à la longueur des ondes, alors que les deux fréquences peuvent parfaitement coïncider.

Les atomes sont interférés par toutes les fréquences, ben sinon on serait tout à fait incapables d'observer le fond diffus cosmologique et autre phénomènes de l'univers primitif dont les spectres sont très fins, à peine décelables.
Je te fais remarquer que ce sont les électrons libres dans un conducteur qui sont affectés par les micro-ondes et les ondes radio, et non les électrons qui servent aux liaisons moléculaires.

Dedale a écrit:
M'enfin a écrit:On pourrait par exemple se demander si c'est possible que, dans une molécule, les noyaux échangent des photons sans que nous puissions les détecter
Et pour quelle raison on pourrait pas le détecter?
Question pertinente, attention de ne pas te bruler les ailes au passage. Une des raisons pour moi, c'est que la lumière échangée entre les atomes d'une molécule n'a pas la même forme que celle que les molécules échangent. Si la lumière observable à notre échelle s'échappe en réalité des petits pas uniquement quand ils sont accélérés, il s'agirait d'un résidu, le principal étant absorbé par interférence. Quand la fréquence des pas coïnciderait exactement à celle de cette lumière particulière, elle serait presque totalement absorbée par interférence, seule la différence d'intensité entre la lumière incidente et la lumière émise ne serait pas absorbée, et cette lumière serait très faible puisque la distance entre les atomes est très petite, trop faible pour changer la longueur des pas à distance, et incapable de provoquer des transitions électroniques non plus puisqu'elle n'en provient pas. Sa seule utilité serait de transmettre l'information qui induit la gravitation. Attention, ça brûle!

Le sujet, c'est ta connaissance de l'effet doppler.
Ceux qui connaissent l'effet doppler peuvent très bien voir que je le connais, et ils peuvent aussi soupçonner que tu le connais malgré tes affirmations erronées à son sujet, alors ils peuvent facilement en déduire que tu utilises cet argument seulement pour me dénigrer et ainsi pouvoir m'écarter du revers de la main.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Sam 8 Aoû 2015 - 20:06

M'enfin a écrit:Pour une onde, sa fréquence, c'est le nombre de longueurs d'onde par seconde, donc l'effet doppler affecte la fréquence s'il affecte la longueur d'onde, et l'énergie d'une onde est directement proportionnelle à sa fréquence (E=hv), donc les atomes sont sensibles à sa fréquence s'ils sont sensibles à son énergie.

- L'énergie d'un photon = toujours 1 quantum, quel que soit le produit de sa fréquence.
- Les atomes sont sensibles à la charge. Aucun rapport avec l'effet doppler.

Tu persistes à dire que l'effet doppler n'affecte que la longueur d'onde seulement pour m'empêcher de parler des petits pas,

L'effet doppler, c'est la mesure du décalage des LO. Le reste relève de l'édulcoration.

parce que je me sers de la fréquence au lieu de la longueur d'onde

Tu peux te servir de la LO, mais pas pour raconter n'importe quoi.

pourtant, tu as admis que mon expérience sonore fonctionnerait alors que je me servais de la fréquence.
Je te fais remarquer à nouveau que, lors du mouvement inertiel, c'est la longueur des pas qui varie et non leur fréquence. plus les pas sont longs et plus la vitesse de la molécule est grande, mais même si les pas s'ajustent aux photons, ils ne se déplacent pas à la même vitesse qu'eux, donc leur longueur ne peut pas coïncider à la longueur des ondes, alors que les deux fréquences peuvent parfaitement coïncider.

C'est imaginaire, invérifiable et n'a aucun rapport avec le sujet.

Je te fais remarquer que ce sont les électrons libres dans un conducteur qui sont affectés par les micro-ondes et les ondes radio, et non les électrons qui servent aux liaisons moléculaires.

Aucun rapport avec l'effet doppler.

Question pertinente, attention de ne pas te bruler les ailes au passage. Une des raisons pour moi, c'est que la lumière échangée entre les atomes d'une molécule n'a pas la même forme que celle que les molécules échangent. Si la lumière observable à notre échelle s'échappe en réalité des petits pas uniquement quand ils sont accélérés, il s'agirait d'un résidu, le principal étant absorbé par interférence. Quand la fréquence des pas coïnciderait exactement à celle de cette lumière particulière, elle serait presque totalement absorbée par interférence, seule la différence d'intensité entre la lumière incidente et la lumière émise ne serait pas absorbée, et cette lumière serait très faible puisque la distance entre les atomes est très petite, trop faible pour changer la longueur des pas à distance, et incapable de provoquer des transitions électroniques non plus puisqu'elle n'en provient pas. Sa seule utilité serait de transmettre l'information qui induit la gravitation. Attention, ça brûle!

Hélas, les élucubrations sans queue ni tête, ça ne prend pas feu.
Tu n'es pas capable de débattre.




dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Sam 8 Aoû 2015 - 23:19

Dedale a écrit: L'énergie d'un photon = toujours 1 quantum, quel que soit le produit de sa fréquence.
Ce que tu dis laisse entendre que les photons sont tous de même énergie, quelle que soit leur fréquence, mais voici ce que wiki en dit:
Wiki à propos du photon a écrit:L’énergie d’un photon de lumière visible est de l’ordre de 2 eV
Ce qui signifie qu'il y a des photons d'énergie moins élevée et plus élevée que ceux de la lumière visible, que leur énergie donc dépend de leur fréquence, et puisque l'effet doppler fait varier cette fréquence, il fait donc varier leur énergie.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par dedale le Dim 9 Aoû 2015 - 1:39

et puisque l'effet doppler fait varier cette fréquence, il fait donc varier leur énergie.

Et où tu as vu que l'effet doppler faisait varier la fréquence d'un photon?
Dans tes rêves?

Ce que tu dis laisse entendre que les photons sont tous de même énergie, quelle que soit leur fréquence, mais voici ce que wiki en dit:
L’énergie d’un photon de lumière visible est de l’ordre de 2 eV

Tu veux surement dire : Longueur d'onde, puisque nous parlons du doppler.
Et donne la source wiki que je vérifie le texte en entier, pas seulement ce que tu crois qui te convient. Merci.

et moi j'ai dit :
L'énergie d'un photon = toujours 1 quantum, quel que soit le produit de sa fréquence.

Tu peux m'expliquer le rapport? Tu penses que le quantum d'énergie, c'est de la lumière visible?
Tu sais au moins pourquoi elle est visible, la lumière visible?

Tu es bien sûr de piger la différence entre l'onde et la particule?
Tu as beau rester coincé, mais ça ne se mesure ni ne se décrit de la même manière.
Tu piges ou ça t'échappe totalement?


dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 58
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?" - Page 4 Empty Re: "Dans ceux qui connaissent l'effet doppler, quels sont ceux qui croient que je ne le connais pas?"

Message par M'enfin le Dim 9 Aoû 2015 - 16:37

Pour la source, c'est à "photon", au début du paragraphe qui précède le sommaire.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Photon

Et à "Quantum" on peut y lire ceci à la rubrique "Description":
Wiki à quantum a écrit:Ainsi, on peut déterminer facilement l'énergie contenue dans un photon en multipliant sa fréquence (déduite de sa longueur d'onde puisque sa vitesse est constante) par h.
Ce qui signifie aussi que l'énergie du photon varie avec sa fréquence.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum