Le B.A-BA du Bouddha

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Lun 20 Fév 2012 - 21:54

"Le bouddhisme est la religion du cœur et de l’esprit. C’est tout. Qui pratique pour développer son cœur et son esprit pratique le bouddhisme."

Ajahn Chah

sourire

C'est juste un début... à vous

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Mar 21 Fév 2012 - 14:51

Avant de pouvoir développer le cœur et l'esprit il faut d'abord transformer l'illusion de la souffrance liées aux 4 Vérités fondamentales avec tout ce que cela implique.

Le cœur et l'esprit ne se développent qu'à condition de purifier sa vie de ses attachements aux illusions erronées générateurs de souffrance.

Souffrance = petit égo


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par freefox le Mar 21 Fév 2012 - 15:58

sourire Je propose ce modeste cliché pour résumer :

Le bouddhiste telle la chenille-Maya chemine à travers les vicissitudes-souffrances de la vie-Samsara afin de parvenir à éveiller sa véritable nature de papillon-Bouddha grâce à la chrysaline-Dharma.
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Mar 21 Fév 2012 - 17:51

Rio sur Seine a écrit:Avant de pouvoir développer le cœur et l'esprit il faut d'abord transformer l'illusion de la souffrance liées aux 4 Vérités fondamentales avec tout ce que cela implique.

Le cœur et l'esprit ne se développent qu'à condition de purifier sa vie de ses attachements aux illusions erronées générateurs de souffrance.

Souffrance = petit égo


Quel besoin de mettre des conditions particulières au développement du cœur et de l'esprit...?
Dit-on a un enfant, tu dois d'abord connaître les Quatre Nobles vérités et la nature de l'illusion avant d'être gentil, attentif, bienveillant...?

Les paramis sont un bel exemple de développement de qualités du cœur et de l'esprit, quel que soit notre age, notre religion, et notre compréhension du Dharma, sachant que la paix est déjà là, elle n'attend que notre cœur.


Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Mar 21 Fév 2012 - 18:20

Petrus a écrit:"Le bouddhisme est la religion du cœur et de l’esprit. C’est tout. Qui pratique pour développer son cœur et son esprit pratique le bouddhisme."

Ajahn Chah

sourire

C'est juste un début... à vous
Ce doit-être plus élaboré que ça, parce que là il n'y a pas que le bouddhisme de concerné par ces pratiques de développement. Il n'y a donc ni divin ni idole ni métempsychose, à priori?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Mar 21 Fév 2012 - 18:40

Ce doit-être plus élaboré que ça, parce que là il n'y a pas que le bouddhisme de concerné par ces pratiques de développement. Il n'y a donc ni divin ni idole ni métempsychose, à priori?


Bien sûr c'est plus "élaboré" que cela, sourire mais dans ce cas c'est une façon de voir la chose d'une manière simple et directe. Sachant que dans la formule de ce maitre aguerrit, "développer son cœur et son esprit", peuvent être comprise toutes sortes de qualités humaines, pas du tout réservées au Bouddhisme tu as raison, mais aussi les pratiques de la méditation jusqu'à la plus haute Libération de l'esprit, "l'éveil".

Cela fait aussi référence à un récit dans lequel Bouddha rencontre une vieille dame illettrée qui lui demande de lui dire ce qu'il enseigne d'une manière qu'elle puisse le comprendre. Il répond quelque chose comme :
"Faire le bien, éviter le mal, purifier son esprit..."
Dans "purifier son esprit" se trouve de nombreuses choses...!

A la base, et avant que l'histoire ne fasse de lui une figure proche d'un Dieu omniscient, il n'y a ni "Bouddhisme" ni idole à vénérer, l'enseignement est clair et pragmatique. Le Bouddha avant de mourir a bien prévenu ses disciples, en leur disant qu'à sa mort le seul maitre auquel ils pourraient se référer serait l'enseignement, "le Dharma".



Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _La plume le Mar 21 Fév 2012 - 18:45

Petrus a écrit:"Le bouddhisme est la religion du cœur et de l’esprit. C’est tout. Qui pratique pour développer son cœur et son esprit pratique le bouddhisme."

Ajahn Chah

sourire

C'est juste un début... à vous

donc il peut y avoir un bouddhisme sans bouddha historique

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Mar 21 Fév 2012 - 19:03

donc il peut y avoir un bouddhisme sans bouddha historique

Heu... ben non, enfin peut être..!
Comme je disais tout est dans la subtilité du "développer le cœur et l'esprit", mais in fine il s'agit bien de cela.
Observer le cœur, observer l'esprit, observer leurs liens... avec le monde extérieur, les pensées, les émotions...
Ce qui veut aussi dire que la compassion est inséparable de la sagesse.
Sinon il y a fausse route.

Les Bouddhistes aiment bien rendre hommage "à celui qui a (re)découvert l'éveil" et le Dharma, donc il y font référence.
Il faut bien rendre à Bouddha ce qui lui "appartient", néanmoins les qualités du cœur sont heureusement disponibles pour tous, comme la contemplation.




Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Mer 22 Fév 2012 - 14:15

Petrus a écrit:
Rio sur Seine a écrit:Avant de pouvoir développer le cœur et l'esprit il faut d'abord transformer l'illusion de la souffrance liées aux 4 Vérités fondamentales avec tout ce que cela implique.

Le cœur et l'esprit ne se développent qu'à condition de purifier sa vie de ses attachements aux illusions erronées générateurs de souffrance.

Souffrance = petit égo


Quel besoin de mettre des conditions particulières au développement du cœur et de l'esprit...?
Dit-on a un enfant, tu dois d'abord connaître les Quatre Nobles vérités et la nature de l'illusion avant d'être gentil, attentif, bienveillant...?


Tout d'abord, nous ne sommes pas des enfants, et les hommes modernes dans notre société possèdent généralement assez bien des bases étiques et morales du bien et du mal, ainsi que de solidarité sur bien des plans, qui font déjà parti de notre éducation. Donc il n'y pas besoin de les infantiliser dans ce domaines pour leur apprendre ce que généralement ils savent déjà parfaitement.

C'est d'ailleurs ce qui me plait dans le Bouddhisme, c'est à dire qu'il n'y a pas de règles infantilisantes, à savoir tout ces lieux communs de grenouille de bénitier comme "aimer son prochain" etc...

Développer les qualités du cœur et de l'esprit, tout comme d'autres qualité liées à notre véritable potentiel, et purifier sa vie des illusions et de la souffrance ça veut dire exactement la même chose car c'est inséparable.

Les qualités du cœur et de compassion sont liées à l'état de Bodhisattva, c'est à dire le 9ème.

On peut néanmoins cultiver sont état de Bodhisattva même dans les six état inférieurs, en sachant que cela reste assez précaire quant à la nature de ces états.

Avant tout le Bouddhisme recommande de respecter les "Dix Préceptes" de base de la bienveillance. Car en effet, le Bouddhisme est avant tout basé sur la bienveillance, c'est ce qu'il enseigne avant tout.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Mer 22 Fév 2012 - 19:41

10 préceptes!!? Mais dans quelle tradition ?!
Cinq suffisent largement pour les laïcs, comme définit par Bouddha lui même.
Il existe un enseignement pour les laïcs et un pour les moines... il ne faut pas oublier, déjà que cela peut être assez repoussant pour les débutants.
D'ailleurs Bouddha l'évoque dans un sutta dédié aux laïcs, en résumé il préconise : L’acquisition de la vivacité, l’acquisition de la prudence, l’acquisition d’une bonne amitié, et le maintien d’une vie équilibrée. Il expose ensuite comment ne pas dilapider la richesse acquise, et évoque pour finir quelles sont les vertus qui permettent au fils de famille de trouver le bonheur dans cette vie même et au-delà de cette vie même : L’acquisition d’une confiance sereine (dans le Bouddha- Dhamma - Sangha), l’acquisition de la vertu (par le respect des cinq préceptes de base), l’acquisition d’un caractère généreux, et l’acquisition de la sagesse (par la vision pénétrante de la réalité, vipassana).
Connaître la base pour ne pas se perdre en conjonctures...
C'est juste simple et pratique. sourire


Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Mer 22 Fév 2012 - 23:19

Petrus a écrit:10 préceptes!!? Mais dans quelle tradition ?!
Cinq suffisent largement pour les laïcs, comme définit par Bouddha lui même.

Chez nous c'est 10 préceptes que l'on transmet en terme de base théorique à l'introduction au Bouddhisme, mais on peut également les réduire effectivement à 5 préceptes de base, mais les 10 existent aussi bel et bien.

Pas la peine de chipoter pour si peu, lorsqu'on sait que chez les moines cela peut représenter jusqu'à 250 préceptes.

Il faut juste retenir que l'introduction de base à la philosophie bouddhiste, et la recherche spirituelle du Bouddha Shakyamuni avant d'atteindre l'éveil, en terme de compassion était de trouver une solution aux quatre souffrances fondamentales que l'on appelle les "4 Nobles Vérités".

C'est universellement admis en tant que présentation du Bouddhisme dans le grand publique, comme on peut le voir dans le film "Little Bouddha".

Dans le Bouddhisme, la compassion n'existe pas en dehors de l'intention de permettre aux être humains de sortir des 4 Souffrances Fondamentales.

Donc, la recherche de la compassion juste pour la compassion, de forme totalement creuse sans ce but très précis, peut être tout sauf du Bouddhisme. Car en effet, on peut très bien exprimer une compassion débordante, en étant tout à la fois quelqu'un de totalement inutile pour la Shanga, c'est à dire que pour quelqu'un qui est dans le malheur et la souffrance, toute cette compassion lui fera seulement une bel jambe, si vous êtes totalement incapable de l'aider à sortir des 4 souffrances fondamentales.

Il faut bien comprendre, que souvent cette théorie de la compassion en Bouddhisme, en dehors de son objet concret qui est celui de résoudre chez les êtres humains la cause de la souffrance, est bien souvent instrumentalisé par des mythomanes en termes de cooptation intellectuelle à destination de personnes de culture judéo-chrétiennes.

Il est absolument crucial pour un occidental d'être parfaitement au courant des principes de base théoriques de la religion bouddhiste, avant de se lancer dans les méandres des interprétations subjective d'ordre spirituelles.

Il faut savoir que depuis des lustres, le Bouddhisme et les grandes lignes de sa philosophie ont été très largement synthétisées, et l'idée générale de la pensée du Bouddha peut se résumer en quelques lignes assez faciles à intégrer intellectuellement en très peu de temps. Il est donc aujourd'hui parfaitement inutile de lire des centaines de kilos de textes, car ce sont en général des conceptions que la pensée moderne arrive à gérer très rapidement.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Jeu 23 Fév 2012 - 0:28

Petrus a écrit:
D'ailleurs Bouddha l'évoque dans un sutta dédié aux laïcs, en résumé il préconise : L’acquisition de la vivacité, l’acquisition de la prudence, l’acquisition d’une bonne amitié, et le maintien d’une vie équilibrée. Il expose ensuite comment ne pas dilapider la richesse acquise, et évoque pour finir quelles sont les vertus qui permettent au fils de famille de trouver le bonheur dans cette vie même et au-delà de cette vie même : L’acquisition d’une confiance sereine (dans le Bouddha- Dhamma - Sangha), l’acquisition de la vertu (par le respect des cinq préceptes de base), l’acquisition d’un caractère généreux, et l’acquisition de la sagesse (par la vision pénétrante de la réalité, vipassana).
Connaître la base pour ne pas se perdre en conjonctures...
C'est juste simple et pratique. sourire

Tout cela relève du bon sens et ne me semble pas sorcier. Juste un bémol au sujet de la vénération au Bouddha qui me semble être une idolâtrie inutile ou dans une moindre mesure un hommage sans véritable intérêt.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Jeu 23 Fév 2012 - 0:35

Rio sur Seine a écrit:
Il faut bien comprendre, que souvent cette théorie de la compassion en Bouddhisme, en dehors de son objet concret qui est celui de résoudre chez les êtres humains la cause de la souffrance, est bien souvent instrumentalisé par des mythomanes en termes de cooptation intellectuelle à destination de personnes de culture judéo-chrétiennes.
Voila, il me semble la grande spécificité du bouddhisme, la compassion une autre étant la méditation. Mais autant la méditation existe sous des formes relativement proches en occident, la compassion du bouddha est vraiment spécifique.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Jeu 23 Fév 2012 - 1:36

zizanie a écrit:la compassion une autre étant la méditation. Mais autant la méditation existe sous des formes relativement proches en occident, la compassion du bouddha est vraiment spécifique.

"la compassion une autre étant la méditation."


Parfaitement juste.

Il ne faut pas confondre les spéculations philosophiques et spirituelles qui sont souvent des vulgarisations, avec l'enseignement brut du Bouddhisme, et ses implications techniques basées sur l'observation stricte des principes métaphysiques du Dharma.

Certaines considérations d'ordre humaniste, son généralement des cooptations intellectuelles, visant à créer des raccourcis fumeux occultant l'exercice fastidieux du Dharma et l'idéal infantilisant de la morale judéo-chrétienne.

"Mais autant la méditation existe sous des formes relativement proches en occident, la compassion du bouddha est vraiment spécifique."

En effet !

En Bouddhisme nous utilisons lors de la méditation le principe de la Loi de Causalité et la production conditionnée qui en découle. En faisant bref, cela veut dire que chaque actions ou pensée produisent une cause, et que que chaque cause produit un effet.

Je ne suis pas certains que toutes les formes de méditations s'articulent au tour de ce type de principe, même si le principe de production conditionnée en terme de Cause et d'Effet est inévitablement en action, comme dans toutes nos activités humaines bouddhistes ou pas dans nos actes et pensées.

"Juste un bémol au sujet de la vénération au Bouddha qui me semble être une idolâtrie inutile ou dans une moindre mesure un hommage sans véritable intérêt."

Encore une fois, parfaitement exact !

La majorité des bouddhistes dans le monde ne pratiquent pas l'exercice de la méditation que ne représente qu'une infime minorité de pratiquants.

La particularité des occidentaux c'est de vouloir pratiquer le Bouddhisme à haut niveau, tout en restant laïque ce qui est une tâche particulièrement difficile même pour des personnes déterminées.

Malheureusement dans une religion dominée essentiellement par les moines, n'est pas bouddhiste que veut.



Dernière édition par Rio sur Seine le Jeu 23 Fév 2012 - 1:52, édité 1 fois

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Jeu 23 Fév 2012 - 1:48

De mon point de vue, une méditation sur un mandala pourrait se comparer à l'écriture d'icônes des Orthodoxes par exemple, c'est à dire une concentration sur un objet plus ou moins complexe provoquant l'état méditatif.
Par contre la recherche de vacuité dans la méditation est probablement un aboutissement en cela que l'objet support de la méditation (le mandala) n'est plus nécessaire.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Jeu 23 Fév 2012 - 2:18

zizanie a écrit:c'est à dire une concentration sur un objet plus ou moins complexe provoquant l'état méditatif.

En ce qui me concerne, il s'agit du fusionner la ma vie avec le Mandala.

C'est à dire que je ne regarde plus le Mandala qui est à l'extérieur de moi, mais les murs de ma pièce disparaissent et je me retrouve à l'intérieur du Mandala.

C'est un exercice assez difficile à réaliser que du fusionner avec son Mandala.

Mais néanmoins avec le temps, je sens cette relation très forte et très profonde avec mon Mandala, ainsi lorsque je le regarde il brille comme un Soleil et parfois il l’ébloui tellement que je dois presque prendre des lunette de soleil pour le regarder. Mon but est bien évidemment de fusionner une nouvelle fois avec lui.

Dans ma pratique de la méditation c'est le principal but absolument et essentiel vital que je poursuis, car fusionner avec le Mandala est équivalent à fusionner mon état de Bouddha avec le Dharma en étant en parfaite harmonie. Et ce n'est qu'à cette condition que l'on peut faire apparaitre dans notre vie tout les bienfaits de la boddhéité.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Jeu 23 Fév 2012 - 2:26

Rio sur Seine a écrit:
Mais néanmoins avec le temps, je sens cette relation très forte et très profonde avec mon Mandala, ainsi lorsque je le regarde il brille comme un Soleil et parfois il l’ébloui tellement que je dois presque prendre des lunette de soleil pour le regarder. Mon but est bien évidemment de fusionner une nouvelle fois avec lui.
Un état hypnotique en quelque sorte?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Jeu 23 Fév 2012 - 3:01

zizanie a écrit:
Rio sur Seine a écrit:
Un état hypnotique en quelque sorte?

Très concrètement c'est difficile à exprimer même avec beaucoup d'efforts.

Mais lorsque l'on exprime ça, au niveau du Moi on a un état de vie très puissant, ainsi lorsque l'on sort dans le rue et où que l'on évolue on se sent comme en lévitation, ainsi qu'on a l'impression d'être très grand et que tout ce qui nous entoure est très petit.

Plus concrètement au delà de l'aspect spectaculaire, le but de l'opération est bien évidemment d'illuminer nos conceptions et de changer radicalement la nature de notre Moi.

Ce n'est pas une démarche intellectualiste, mais une détermination basée sur la foi. Sachant également que ce que l'on entend par la "foi" n'est pas un sentiment, mais une démarche consciente dans l'exercice de la pratique bouddhique, c'est à dire la forme de méditation que l'on a adopté.

Cela dit, des expériences mystiques spirituelles j'en ai d'autres, beaucoup plus puissantes que de simples interprétations intellectuelles et subjectives, mais qui impliquent également le domaine des phénomènes matériels très concrets, mais je ne peux en parler que s'il y a des conditions spécifiques qui se présentent.





Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Jeu 23 Fév 2012 - 3:10

Ça me fait penser à un état modifié de conscience comme une grande euphorie, on a l'impression qu'il vaudrait peu de chose pour s'envoler tellement on s'étire au dessus du sol.
J'ai vécu ce genre d'état en certaines occasions.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Jeu 23 Fév 2012 - 4:21

zizanie a écrit:Ça me fait penser à un état modifié de conscience comme une grande euphorie, on a l'impression qu'il vaudrait peu de chose pour s'envoler tellement on s'étire au dessus du sol.
J'ai vécu ce genre d'état en certaines occasions.

C'est à peu près ça.

Sauf que pour y parvenir c'est super difficile, c'est à dire que si l'on pratique cette voie du Bouddhisme, en arriver là n'est pas ce n'est pas forcément à la porté de tout le monde de forme automatique en tant que garanties.

A l'intérieur de cela, il faut pouvoir partir d'un point A jusqu'à un point B, pour pouvoir récolter le bénéfices de cette technique spirituelle, c'est à dire matérialiser dans sa vie les principes métaphysiques qui sont enseigner, et accéder à son échelle à un état de vie intérieurement beaucoup plus libre. Sur la base de l'enseignement Bouddhique cela revient à maitriser certains processus du fonctionnement de la vie humaine que l'on a perçu soi-même de part notre propre expérience. A partir de là on comprend mieux ce qui en jeu chez les autres, ainsi on peut les orienter afin qu'ils puissent parvenir au même résultat.

Le résultat fondamental étant bien évidemment que l'être humain sorte des 4 souffrances fondamental telles que décrites.

C'est quelque chose qui change radicalement la vie des êtres, où ils goutent le moindre aspect de leur vie comme un intense bonheur à chaque instant, quelque soit leur condition sociale en réalisant pleinement la joie d'être en vie et d'être eux-même.

En arriver là c'est déjà extrême fort, et donner aux autres ce qu'on a reçu est une forme de vivre absolument sublime dans ce chemin là, une satisfaction incommensurable que de se consacré au bonheur d'autrui.

Pour ce qui est de la Boddhéité absolue, c'est une démarche encore plus élevée, mais qui passe d'abord par cette première étape décrite plus haut, car ce selon une règle de Causalité, ce sont nos qualités en tant qu'être humains qui plantent la cause de Bouddha. Cela n'implique pas forcément de devenir une autorité spirituelle internationalement reconnue comme un être exceptionnel.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par maya le Jeu 23 Fév 2012 - 10:37

Rio sur seine, excuse-moi mais je plane quand je lis tes explications tarabiscotées sur la méditation et d'ailleurs le bouddhisme en général... fatigué ou marre de croule de rire
Reviens à beaucoup plus de simplicité où alors tous tes schémas mentaux vont un jour s'écrouler et çà fera mal.
Après des années de Vipassana, de Dzogchen, sur le conseils de mon Maitre, un grand Rinpoché tibétain, le but de mes méditations est le lacher prise total...et la vacuité. Il estnormal qu'au début on se focalise sur les préceptes, les "obligations" à devenir meilleur etc...mais il faut un jour tout laisser tomber et "etre"... cheers

avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Jeu 23 Fév 2012 - 13:36

maya a écrit:Rio sur seine, excuse-moi mais je plane quand je lis tes explications tarabiscotées sur la méditation et d'ailleurs le bouddhisme en général... fatigué ou marre de croule de rire
Reviens à beaucoup plus de simplicité où alors tous tes schémas mentaux vont un jour s'écrouler et çà fera mal.

Merci tu es gentille.

Par contre tu n'as sans doute pas remarqué que le sujet était précisément
"Le B.A-BA du Bouddha", c'est à dire les fondements.

Pour ce qui est de mes schémas mentaux ça fait très longtemps qu'ils se sont écroulé, même si
ça ne ce voit pas forcément. Que ce soit pour les schémas mentaux, et bien d'autres choses,
cela doit s'écrouler à un certain moment, c'est un passage obligé inévitable pour se
débarrasser de ses illusions.

C'est un aspect qu'il est effectivement difficile à assumer, mais nous nous encourageons et
nous nous entrainons à affronter notre Karma et non pas à le fuir.

Par contre, si les schémas mentaux son mal structurés, ça peut en effet aller à la catastrophe,
et produire l'effet totalement inverse de ce qu'on recherchait.

"...le but de mes méditations est le lacher prise total...et la vacuité."

Merci, mais moi aussi ça fait très longtemps que je ne suis plus dans la théorie.

La meilleure façon de lâcher prise et la plus profonde, c'est lorsque l'on affronte son Karma,
car en comprenant l'illusion du Karma on comprend la vacuité.

Pour quelqu'un qui est dans l'obscurité cela peut sembler une théorie tarabiscotée, mais c'est
mon expérience vécue et on le paye très chère avec sa vie pour savoir tout ça.

On n'est pas seulement en train de faire les fanfarons, il y a également des enjeux humains très
profond derrière.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Jeu 23 Fév 2012 - 22:44

Rio sur Seine a écrit:

Sauf que pour y parvenir c'est super difficile, c'est à dire que si l'on pratique cette voie du Bouddhisme, en arriver là n'est pas ce n'est pas forcément à la porté de tout le monde de forme automatique en tant que garanties.

A l'intérieur de cela, il faut pouvoir partir d'un point A jusqu'à un point B, pour pouvoir récolter le bénéfices de cette technique spirituelle, c'est à dire matérialiser dans sa vie les principes métaphysiques qui sont enseigner, et accéder à son échelle à un état de vie intérieurement beaucoup plus libre. Sur la base de l'enseignement Bouddhique cela revient à maitriser certains processus du fonctionnement de la vie humaine que l'on a perçu soi-même de part notre propre expérience. A partir de là on comprend mieux ce qui en jeu chez les autres, ainsi on peut les orienter afin qu'ils puissent parvenir au même résultat.


Oui... Ce que tu décris n'est pas vraiment "le B.a-ba"... Tu le dis toi même c'est "super difficile"!
Je comprend les remarques de Maya. (C'est pour ton bien!) Trop d'intellectualisation c'est encore plus de souffrance rajouté à la souffrance. Sans besoin de se croire au dessus de tout cela...

L'approche plus basique, comme le grand intérêt du message de Bouddha c'est de comprendre notre rapport à "dukkha", l'insatisfaction - souffrance, décrit comme la première vérité. C'est une démarche assez intime. La contemplation ce n'est surtout pas "plus de pensées", ou "plus de lévitation" sourire , mais essayer d'avoir un rapport plus sain et équilibré avec les phénomènes. Tout se passe avec et dans l'esprit.
On s'installe d'abord pour se libérer de la confusion mentale, pour observer ce qui se passe au delà. Les moyens sont multiples, que ce soit dans le Zen, le B. Tibétain, le Théravada, ou autre, c'est autant de façon de procéder.









Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Ven 24 Fév 2012 - 2:07

Petrus a écrit:

Je comprend les remarques de Maya. (C'est pour ton bien!) Trop d'intellectualisation c'est encore plus de souffrance rajouté à la souffrance. Sans besoin de se croire au dessus de tout cela...


Malheureusement pour toi, tu es trahi dans les termes de tes propos par ce type de
spéculations douteuses parfaitement condescendantes.

Je doute vraiment que lorsque qu'on ajoute autant d'orgueil et de narcissisme, révélateur
d'un profond complexe de supériorité, on soit vraiment bien placé pour présumer de ce que
serait ou pas la souffrance des autres.

Pour ce qui est de l'intellectualisme, regardons de plus près les propos qui tiennent plus de
bouffées délirantes absconses que du bon sens :

"L'approche plus basique, comme le grand intérêt du message de Bouddha c'est de comprendre notre rapport à "dukkha", l'insatisfaction - souffrance, décrit comme la première vérité. C'est une démarche assez intime. La contemplation ce n'est surtout pas "plus de pensées", ou "plus de lévitation" sourire , mais essayer d'avoir un rapport plus sain et équilibré avec les phénomènes. Tout se passe avec et dans l'esprit.
On s'installe d'abord pour se libérer de la confusion mentale, pour observer ce qui se passe au delà. Les moyens sont multiples, que ce soit dans le Zen, le B. Tibétain, le Théravada, ou autre, c'est autant de façon de procéder."


Bref, c'est grossièrement pédant !

C'est l'exemple parfait de ce à quoi ressemble une personne engluée dans les illusions des 4 souffrances
fondamentales, se servant du faux nez du Bouddhisme comme méthode psychose-tchnique d'auto-persuasion.

Conclusion :

il est évident qu'après ce type d'attaques personnelles et sans fondements, si l'on doit ensuite parler de
purification de l'esprit, blabla bla... en manifestant un égo aussi vulgaire ce n'est pas très convaincant lorsqu'on se
prétend bouddhiste.







Dernière édition par Rio sur Seine le Ven 24 Fév 2012 - 2:48, édité 1 fois

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Ven 24 Fév 2012 - 2:19

Rio sur Seine a écrit:
Malheureusement pou toi, tu es trahi dans les termes de tes propos par ce type de
spéculations douteuses parfaitement condescendantes.

Je doute vraiment que lorsque qu'on ajoute autant d'orgueil et de narcissisme, révélateur
d'un profond complexe de supériorité, on soit vraiment bien placé pour présumer de ce que
serait ou pas la souffrance des autres.

....

il est évident qu'après ce type d'attaques personnelles et sans fondements, si l'on doit ensuite parler de
purification de l'esprit, blabla bla... en manifestant un égo aussi vulgaire ce n'est pas très convaincant lorsqu'on se
prétend bouddhiste.
Ces propos sont-ils bouddhistes?
Ils me semblent un peu trop Yang.
Le bouddhisme n'a-t-il pas une forme Zen?
Mais peut-être s'agit-il une forme non Zen.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum