Le B.A-BA du Bouddha

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Ven 24 Fév - 4:26

zizanie a écrit:
Ces propos sont-ils bouddhistes?
Ils me semblent un peu trop Yang.
Le bouddhisme n'a-t-il pas une forme Zen?
Mais peut-être s'agit-il une forme non Zen.


Je ne m'intéresse pas aux spéculations nihilistes qui se voudraient prendre le faux
nez d'une forme de pseudo-sagesse.

Cette voie est une impasse.

Quand bien même on s’engueule sur des sujets hétéroclites sans se faire du mal pour autant,
ça n'a rien à voir avec la conception que pour avoir le dernier mot il faille prendre la posture
de la non-communication, qui est souvent un avatar d'une pseudo sagesse surfaite.

Le nihilisme bouddhiste est une imposture intellectuelle, comme d'ailleurs tout les nihilismes,
ce qui est un subterfuge bien commode pour les lâche et les faibles pour se trouver des excuses
à toutes leur tares.

Le Bouddhisme n'exclue pas la divergence d'opinion et la culture du débat que fait parti de ses
principes. Le nihilisme est totalement étranger à ces principes, et n'est rien d'autre qu'une imitation
caricaturale des paroles du Bouddha mal comprises.

On tombe fatalement dans la théorie du RIEN.

En ce qui me concerne, je pense que le pouvoir d'attraction des théories nihilistes, n'attirent que
des dégénérés.


Dernière édition par Bulle le Ven 24 Fév - 10:29, édité 1 fois (Raison : correction de quote)

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Ven 24 Fév - 6:27

Salut Rio sur Seine,

Quelques masques tombent et c'est tant mieux.
Je te laisse l'expertise "bouddhiste" il n'y a pas de souci.
Si ce que je dis ne te parle pas tant pis, je n'ai absolument rien à imposer.
Je ne suis pas du tout en croisade!
Mais cela dois te parler un peu vu ta réaction! (Le 2eme chapitre n'était pas spécialement pour toi)

Je connais mes bases et je sais où j'en suis cela me suffit. sourire
Je ne défend rien, je suis donc peut être plus proche du "rien" (en effet!).
De plus je vais te rassurer, je ne me prétend pas bouddhiste!
(ouf...)

A la base le bouddhisme est une discipline, et l'approche classique est celle du yoga, Yang, on se bat, on résiste, on divise, etc. L'égo est très sollicité.
Une autre approche (qui s'applique à n'importe quelle voie d’ailleurs) est celle du tantra, de l'acceptation, de l'ouverture totale, du sacré en tout, "plus besoin" d'égo.
(Je préfère cette voie à présent)
Les deux voies permettent d'arriver au même but...
Mais il paraît que dans l'approche classique du yoga on développe facilement un "super ego".


Je ne m'intéresse pas aux spéculations nihilistes qui se voudraient prendre le faux
nez d'une forme de pseudo-sagesse.

Cette voie est une impasse.

Quand bien même on s’engueule sur des sujets hétéroclites sans se faire du mal pour autant,
ça n'a rien à voir avec la conception que pour avoir le dernier mot il faille prendre la posture
de la non-communication, qui est souvent un avatar d'une pseudo sagesse surfaite.

Le nihilisme bouddhiste est une imposture intellectuelle, comme d'ailleurs tout les nihilismes,
ce qui est un subterfuge bien commode pour les lâche et les faibles pour se trouver des excuses
à toutes leur tares.

Le Bouddhisme n'exclue pas la divergence d'opinion et la culture du débat que fait parti de ses
principes. Le nihilisme est totalement étranger à ces principes, et n'est rien d'autre qu'une imitation
caricaturale des paroles du Bouddha mal comprises.

On tombe fatalement dans la théorie du RIEN.

En ce qui me concerne, je pense que le pouvoir d'attraction des théories nihilistes, n'attirent que
des dégénérés.


Tare ou pas tarés, l'approche d'un forum n'est qu'un miroir, ce n'est pas la pratique.
En tout cas pas la peine de développer tes théories.
Perso je ne te décerne pas la distinction du "Bouddhiste du mois"!
(comme référence j'ai fréquenté quelques maitres et simples pratiquants)
Puisses tu t'apaiser un peu.
A plus







Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Ling le Ven 24 Fév - 7:25

Rio sur Seine a écrit:
Je ne m'intéresse pas aux spéculations nihilistes qui se voudraient prendre le faux nez d'une forme de pseudo-sagesse.

Cette voie est une impasse.

Quand bien même on s’engueule sur des sujets hétéroclites sans se faire du mal pour autant, ça n'a rien à voir avec la conception que pour avoir le dernier mot il faille prendre la posture de la non-communication, qui est souvent un avatar d'une pseudo sagesse surfaite.

Le nihilisme bouddhiste est une imposture intellectuelle, comme d'ailleurs tout les nihilismes, ce qui est un subterfuge bien commode pour les lâche et les faibles pour se trouver des excuses à toutes leur tares.

Le Bouddhisme n'exclue pas la divergence d'opinion et la culture du débat que fait parti de ses principes. Le nihilisme est totalement étranger à ces principes, et n'est rien d'autre qu'une imitation caricaturale des paroles du Bouddha mal comprises.

On tombe fatalement dans la théorie du RIEN.

En ce qui me concerne, je pense que le pouvoir d'attraction des théories nihilistes, n'attirent que des dégénérés.

Quels fruits peut-il récolter le prêcheur qui n'est pas dans la Voie?
Votre colère est le signe que vous n'êtes pas dans la Voie.
Avant de commencer à devenir "missionnaire", vous devriez commencer à Etre.
Le Véritable missionnaire est celui qui Est, qui devenant la Voie devient modèle.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par freefox le Ven 24 Fév - 8:46

Si Princesa ! sourire

« Un dia màs, un saber màs »
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par maya le Ven 24 Fév - 10:46

salut a tous et sourire particulier à Freefox(merci encore pour tes superbes photos sur l'Inde)

Pour en revenir au B-A- BA du Bouddha, il faut sans doute passer par la phase de découverte du "bouddhisme" pour nous les occidentaux, cette phase où on se dit : "enfin, j'ai trouvé ce que je cherchais",et l'on se met à lire les soutras, les tantras, on commence à pratiquer la méditation (ou ce qui nous semble etre cela...assis sur notre coussin)on suit des enseignements si on le peut, on peut mème faire des retraites...et un jour on s'aperçoit que les contrariétés ou les souffrances on ne les gère pas mieux qu'avant. On a juste un petit recul avant de se mettre en boule ou de s'écrouler en pleurs...on a pourtant été très sérieux dans notre "travail" d'apprentissage et on ne comprend plus...on s'installe dans un no man land : on n'abandonne pas mais on se dit que la compassion, l'amitié dans la sangha çà nous va : on est bouddhiste comme on pourrait etre autre chose....

Pour moi...
Les enseignements de Bouddha sont un peu comme les conseils d'un guide de montagne avec ses clients. Après des jours de marche, les grimpeurs presque arrivés au sommet, pas aussi fatigués qu'ils le craignaient, commencent à perdre leur ardeur "c'est presque le septième jour, le pire est derrière vous" dit le guide. Une poignée de grimpeurs atteindront l'arète sommitale et contempleront avec étonnement et joie un profond silence...le vaste VIDE..., Quelle vision s'offre à eux ? Quelle connaissance qu'il ont toujours et jamais rellement détenue!!!!Tout est comme il doit etre :ceci et cela, le sommet et la base, le soi et l'autre, la transparence et l'harmonie!!!
Mais le guide s'adresse de nouveau au groupe et les avertit que la descente (l'intégration de l'expérience à leur existence) sera aussi dure que la montée et que l'on ne pourra parler de succès que lorsqu'on aura rejoint la base et retourner à la vie quotidienne. segrattelementon


avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Ven 24 Fév - 11:23

Personnellement, j'émets des doutes lorsqu'on me parle d'un Bouddhisme très Yang ou au contraire d'un Bouddhisme très Yin. La voie me semble être dans l'équilibre entre le Yin et le Yang.

Le caractère houleux ou au contraire mielleux de certains écrits qui précèdent le montre bien, la sagesse bouddhiste n'est pas dans ce genre de propos, l'équilibre doit-être atteint avant d'espérer progresser sur la voie bouddhique.

En fait, sans un minimum d'équilibre et de sérénité, nul progrès sur le chemin de la sagesse n'est possible.
Et ceci est largement applicable également à d'autres disciplines qui prétendent nous mener vers la sagesse.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Bulle le Ven 24 Fév - 12:15

maya a écrit:salut a tous et sourire particulier à Freefox(merci encore pour tes superbes photos sur l'Inde)
Et salut à toi la revenante ! Ton voyage s'est passé comme tu le souhaitais ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41889
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par maya le Ven 24 Fév - 12:45

Merci Bulle. Je suis rentrée un peu plus tot que prévu à cause d'une bronchite résistante aux antibiotiques...et qui ne se termine réellement que maintenant après trois semaines en France. La foule au Kalachakra en Inde était impressionnante, tous ces tibétains "adorant" leur Dieu vivant le Dalai-Lama, mais l'organisation sous la pluie et le froid pour accéder aux enseignements était très mal faite, attente très longue aux portes du stade...comme je suis une solitaire j'ai suivi tout cela à l'extérieur avec le baladeur sur les oreilles pour la traduction...
Après ces 17 jours en Inde, trois semaines au Népal dans la famille népalaise qui m'accueille chaque année.
Un souvenir très désagréable cependant en Inde...et quelque chose que je ne n'ai jamais ressenti l'année dernière sur des milliers de klms parcourus. J'ai passé un jour à Patna au nord de Bodhgaya avant de prendre l'avion pour Delhi et Katmandou.
Dans cette grande ville, capitale du Bihar, aucune femme dans les rues....des milliers d'hommes et pas souriants...j'ai voulu vers 2 h de l'après midi faire un tour près de mon hotel au centre ville..et suis revenue m'enfermer en regardant à la télé des films "bollywood"...Cette sensation d'un manque de couleurs, de visages féminins est angoissante, je ne l'avais jamais ressentie.

B-A-BA du bouddha : tout est dans l'Esprit, la peur aussi...et c'est une pratique comme une autre de se dire que c'est le moment de revenir à son calme intérieur...ce n'est pas si facile. secret
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _Spin le Ven 24 Fév - 13:39

maya a écrit:Dans cette grande ville, capitale du Bihar, aucune femme dans les rues...
Il faut peut-être préciser que le Bihar n'est plus du tout bouddhiste (ni jaïn, bien que le Jaïnisme y soit né aussi).

http://en.wikipedia.org/wiki/Bihar#Religion (NB il faut vraiment sonder Wiki in English...).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Bulle le Ven 24 Fév - 14:27

maya a écrit:
Dans cette grande ville, capitale du Bihar, aucune femme dans les rues....des milliers d'hommes et pas souriants...j'ai voulu vers 2 h de l'après midi faire un tour près de mon hotel au centre ville..et suis revenue m'enfermer en regardant à la télé des films "bollywood"...Cette sensation d'un manque de couleurs, de visages féminins est angoissante, je ne l'avais jamais ressentie.
B-A-BA du bouddha : tout est dans l'Esprit, la peur aussi...et c'est une pratique comme une autre de se dire que c'est le moment de revenir à son calme intérieur...ce n'est pas si facile. secret
C'est curieux ce que tu dis parce qu'il n'y a pas bien longtemps un reportage sur l'Inde m'a fait exactement le même effet par rapport à des reportages antérieurs...
J'avais mis cela sur la manière dont le reporter (pourtant à mon sens cordial et humble) avait abordé les gens ...
Quelle est ton analyse ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 juillet 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41889
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Ven 24 Fév - 15:50

Petrus a écrit:
Tare ou pas tarés, l'approche d'un forum n'est qu'un miroir, ce n'est pas la pratique.
En tout cas pas la peine de développer tes théories.
Perso je ne te décerne pas la distinction du "Bouddhiste du mois"!
(comme référence j'ai fréquenté quelques maitres et simples pratiquants)
Puisses tu t'apaiser un peu.
A plus

Tu m'avais pourtant mis clairement en garde, que tu n'étais pas du genre à te laisser
faire, ça tombe bien moi non plus. Donc cette exercice d'acrobatie d'inversion des
valeur soudain n'est pas très crédible.

Dès mon tout premier commentaire sur le forum, tu es parti au quart de tour en me
rentrant dedans comme un véhément, me tenant des propos motivés par de grossiers
préjugés, alors que tu ne me connais même pas, ajouté à qu'une théorie abracadabrante
sur les Témoins de Jéhovah. Donc, du genre pas apaisé du tout.

Depuis tu ne cesses de pinailler sur le moindre de mes propos, avec une attitude totalement
mesquine sur le moindre point élémentaire que je pourrais dire, répondant par des conjectures
professorales, on est tout juste à la limite de l'attaque personnelle.

Bref, tu est constamment en train de faire piéger par ton petit égo et ton orgueil comme un
débutant.

Bien entendu, cela aura échappé totalement au puits de sagesse de tes petits copains et copines sur le forum
qui s'associent effectivement dans ta "Croisade", et qui n'en attendaient pas moins pour venir me rabaisser
avec tout les arguments de morale pompeuse pseudo-humaniste.

Personnellement je n'ai pas mis longtemps à comprendre que l'attitude de certains tout excité derrière leur
écran c'est plutôt " On va l'avoir, on va l'avoir... ! "

Que c'est petit !


"Je comprend les remarques de Maya. (C'est pour ton bien!) Trop d'intellectualisation c'est encore plus de souffrance rajouté à la souffrance. Sans besoin de se croire au dessus de tout cela..."


On croit rêver, mais vous vous prenez pour qui ?

C'est tout simplement risible, d'autant que j'avais déjà anticipé ce type de réaction, le coup de la
"souffrance" tout ça... C'était tellement prévisible.

Donc, les leçons hypocrites de morale bourgeoise quand bien même teintées de Bouddhisme,
avec moi ça n'a pas beaucoup de chance de marcher, ainsi que d'autres tartuferies dans le
genre.

En effet, "Qui fait l'ange fait la bête" pour qui connait un tout petit peu réellement la vie, on sait
très bien que ça marche dans 100% des cas.

A partir de là, vous pouvez remballer tout vos petits Tantras et vos Yogas, car vous n'êtes très certainement
pas des saints, ainsi que toutes vos belles théories que visiblement vous ne comprenez pas tellement vous
êtes encore très dépendant des copiés/collé ou d'autres citations issues d'un paradigme extérieur à vous-même.

Je pense bien au contraire qu'au sujet de mon propre paradigme, il vous échappe totalement, vous ne le
comprenez pas et ne cherchez pas à le comprendre, parce que votre petit égo a décrété par avance que
ce serait tout le temps comme ça.

Donc toutes les théories sur l'Amour, la compassion tout ça... C'est le plus souvent une bouffonnerie.

Nous ne sommes pas non plus dans les mêmes écoles, donc rien que sur le plan sémantique
il y a de grosses différences.

Nous nous considérons que sans la transformation radicale du Karma, on aboutit absolument à rien,
ainsi toutes les théories et concepts sans passer par cette étape, restent vagues et creux, et l'on a
très peu de chance de développer une personnalité véritablement humaniste.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Ven 24 Fév - 15:59

Petrus a écrit:"Le bouddhisme est la religion du cœur et de l’esprit. C’est tout. Qui pratique pour développer son cœur et son esprit pratique le bouddhisme."
Nous sommes maintenant bien éloignés de l'axiome initial.
Rio sur Seine a écrit:Avant de pouvoir développer le cœur et l'esprit il faut d'abord transformer l'illusion de la souffrance liées aux 4 Vérités fondamentales avec tout ce que cela implique.

Le cœur et l'esprit ne se développent qu'à condition de purifier sa vie de ses attachements aux illusions erronées générateurs de souffrance.

Souffrance = petit égo

Je ne vois plus que ça, des petits egos. Quels sont vos souffrances? Vos illusions erronées?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Ven 24 Fév - 16:04

Bulle a écrit:
C'est curieux ce que tu dis parce qu'il n'y a pas bien longtemps un reportage sur l'Inde m'a fait exactement le même effet par rapport à des reportages antérieurs...

C'est connu, ça s'appelle le "syndrome de Bombay" ou de l'inde en général.

J'avais ami pourtant d'origine indoue, mais qui est né en France, lorsqu'il s'est rendu en Inde
à son retour il a été hospitalisé pendant plusieurs mois.

Dès son arrivé en Inde il a été racketté par les douaniers à l'aéroport, et tout de suite après il s'est fait enlevé par le pousse-pousse qui l'on ensuite dépouillé. Et ils nous a décrit d'autres scènes épouvantables aux quelles il a assisté.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Ven 24 Fév - 16:05

zizanie a écrit:
Rio sur Seine a écrit:Avant de pouvoir développer le cœur et l'esprit il faut d'abord transformer l'illusion de la souffrance liées aux 4 Vérités fondamentales avec tout ce que cela implique.

Le cœur et l'esprit ne se développent qu'à condition de purifier sa vie de ses attachements aux illusions erronées générateurs de souffrance.

Souffrance = petit égo

Je ne vois plus que ça, des petits egos. Quels sont vos souffrances? Vos illusions erronées?


Je ne souffre pratiquement jamais, c'est quelque chose que j'ai profondément transformé
dans ma vie.

C'est pour ça j'en parle.

On peut profondément comprendre la vacuité lorsqu'on réalise l'illusion liée à la souffrance,
et les phénomènes qui la déclenche, en comprenant leur véritable nature. Ensuite la souffrance
s’évanouit d'elle même comme s'il s'agissait d'un simple rêve.

Donc, les arguments pompeux au sujet de ma soit disant souffrance me font souvent bien rire.

Les gens ont souvent tendance à confondre l'estime et la confiance en soi, en réinterprétant ça
comme une forme ou une autre d'égoïsme.

Lorsque l'on développe l'estime de soi, les gens sont souvent jaloux de la liberté des autres
qu'il n'ont pas. C'est à dire qu'ils jaloux du bonheur des autres.

C'est une dualité inévitable.

L'illusion c'est de croire que plus on va développer sa sagesse, on va baigner dans un monde
d'Amour et de fraternité et que tout le monde va vous aimer.

La spiritualité ce n'est pas seulement l'Amour, aussi d'être fort, capable de se défendre, autrement
on ne peut pas lutter contre les injustices.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _La plume le Ven 24 Fév - 17:05

Ça commence bien mais ça finit toujours pareil ces discussions. fatigué ou marre de

"MOI Je suis un éveillé, MOI, je vais vous expliquer car vous ne comprenez rien au bouddhisme"

si jamais on émet un doute alors c'est notre Ego qui réagit, la jalousie etc... harpe

et ce n'est que le B-A BA, le bouddhisme pour les nuls, alors vous vous imaginez ce que ça peut être... à vous lire, ça ne donne pas envie du tout d'étudier le bouddhisme.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Ven 24 Fév - 17:12

Re-salut...

Et bien cela donne envie. C'est du grand délire !
Moi qui voulait juste lancer un sujet "positif" sur le bouddhisme pour sortir des "ignobles vérités"...! Nous voilà servit, double couche.
Je ne sais pas quelle tradition tu défends, mais cela donne vraiment envie! (bien sûr c'est de l'ironie...)
Si tu permets un jugement, parmi les dizaines que tu professes sur moi et "mes camarades", ceux qui comme toi se permettent de juger à tout va la pratique, la compréhension et le degré d'avancement des autres sont bien les pires dans le bouddhisme. De ceux qui te font partir en courant en fait.
Tu m'as pris pour un bleu! Tu nous a pris pour des bleus.
Ce genre de manipulation ne fonctionnes pas.
En plus je ne fais que te mettre en contradiction avec ta soi disant connaissance des fondements du Bouddhisme!

Dès mon tout premier commentaire sur le forum, tu es parti au quart de tour en me
rentrant dedans comme un véhément, me tenant des propos motivés par de grossiers
préjugés, alors que tu ne me connais même pas, ajouté à qu'une théorie abracadabrante
sur les Témoins de Jéhovah. Donc, du genre pas apaisé du tout.

Premièrement tu me prêtes de nombreuses intentions que je n'ai pas, tu mélanges tout et tu me confond avec une autre personne (!), puisque je ne t'ai pas agressé, et que je n'ai jamais parlé des Témoins de Jéhova.
Relis un peu. Au contraire je me suis intéressé. Mais vite la couche superficielle est partie et j'ai vu l'intolérance pointer.
Donc oui, je vois beaucoup de souffrance dans tes messages et je te le dis. Est-ce grossier? Je ne crois pas. Par contre toi tu commences largement à l'être.


Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Ling le Ven 24 Fév - 17:13

Il est Nichiren

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Ven 24 Fév - 17:14

Donc, finalement, le Bouddhisme c'est surtout beaucoup d'égo!
Tous ego les bouddhistes?

Je ne me fais pas à cette idée orgueilleuse mais j'ai peut-être tort!
Suis-je jalouse pour autant? Pas le moindre du monde!
Alors, ou est l'erreur?
Il y aurait donc une pointe de mépris ou de haine dans le bouddhisme?
Seul le Yang serait important?

J'ai peine à m'en convaincre. interroge
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Ven 24 Fév - 17:20

Stirica a écrit:Il est Nichiren
Bouddhisme de Nichiren
Très polémique dans sa volonté d'imposer son point de vue et sa pratique du Daimoku, il se heurta aux différents courants de son époque, Zen et Amidisme, mais aussi Shingon et Tendai, ce qui fait que, de nos jours, les pratiquants du bouddhisme de Nichiren ont peu de contacts avec d'autres formes de bouddhisme.

Ceci expliquant celà. merci
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _La plume le Ven 24 Fév - 17:40

Oui il semble que c'est une bataille d'egos

un zeste de mépris condescendant pour les autres religion ...
c'est à dire qu'il n'y a pas de règles infantilisantes, à savoir tout ces lieux communs de grenouille de bénitier comme "aimer son prochain" etc...

Mais néanmoins avec le temps, je sens cette relation très forte et très profonde avec mon Mandala, ainsi lorsque je le regarde il brille comme un Soleil et parfois il l’ébloui tellement que je dois presque prendre des lunette de soleil pour le regarder. Mon but est bien évidemment de fusionner une nouvelle fois avec lui.

C'est dans le B-A BA ça ? les lunettes de soleil sont comprises ?

en arriver là n'est pas ce n'est pas forcément à la porté de tout le monde

oui c'est à peu près tout ce que j'ai compris

Pour ce qui est de mes schémas mentaux ça fait très longtemps qu'ils se sont écroulé,
oui c'est ce que je vois

A partir de là, vous pouvez remballer tout vos petits Tantras et vos Yogas, car vous n'êtes très certainement
pas des saints, ainsi que toutes vos belles théories que visiblement vous ne comprenez pas tellement vous
êtes encore très dépendant des copiés/collé ou d'autres citations issues d'un paradigme extérieur à vous-même.

alors là on atteint le sommet de la compassion, de la paix, de la mort de l'ego... mdr

ça m'étonne pas qu'il appartient à la même école que CDL

bon je mets le casque et je remballe lol!

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Ven 24 Fév - 17:42

Stirica a écrit:Il est Nichiren

C'est le syndrome Nichiren alors!
L'histoire se répète, lui seul détient la vérité.
Je lui laisse.

Donc, finalement, le Bouddhisme c'est surtout beaucoup d'égo!
Tous ego les bouddhistes?

Je ne me fais pas à cette idée orgueilleuse mais j'ai peut-être tort!
Suis-je jalouse pour autant? Pas le moindre du monde!
Alors, ou est l'erreur?
Il y aurait donc une pointe de mépris ou de haine dans le bouddhisme?
Seul le Yang serait important?

J'ai peine à m'en convaincre. interroge

L'égo est partout. Mais il n'est pas indécrottable pour autant. (Il y a de nombreux moments où il s'apaise ou disparait, dans le rêve profond, la danse, l'extase, la méditation...)
Il m'est arrivé de résider dans des monastères, et ceux qui y demeurent sont des êtres aux qualités remarquables. Mais ce que l'on remarque de terrible aussi c'est : l'orgueil chez les hommes (et la jalousie chez les femmes), c'est dommage mais c'est ainsi. Et quand chez quelqu'un cela disparait c'est génial!
Le souci du pratiquant bouddhiste c'est qu'il possède "la carte" au trésor. Celle qui lui permet d'arriver au sommet, sachant qu'il y a aussi le sommet du sommet du plus haut point... Voyez vous?! lol!
Alors même avec la pratique on a vite tendance à prendre de la hauteur théorique, c'est ce que j'essayais d'expliquer (en vain...)
A partir de là, soit on s'en rend compte, soit non, et cela peut prendre des années selon la hauteur du mur théorique que l'on a construit.
Il faut casser tout cela c'est une question de bon sens et de santé mentale.
Je parle de mon expérience. C'est juste un renouveau vers autre chose de plus personnel. Et que sait-on vraiment dans cette existence?
(j'ai quelques éléments de réponses mais c'est de l'ordre de la poésie...)
Viva le Bouddha!
Fuck le Bouddhisme
(...)

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _La plume le Ven 24 Fév - 17:45

Je comprends pourquoi Nichiren est considéré comme nuisible, y a qu'à voir à ses fruits ... quelle violence pour des bouddhistes !

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _Spin le Ven 24 Fév - 17:51

La plume a écrit:Je comprends pourquoi Nichiren est considéré comme nuisible, y a qu'à voir à ses fruits ... quelle violence pour des bouddhistes !
Y compris entre ses disciples puisqu'il y a eu un schisme juste après sa mort et que depuis ils se tirent dans les pattes. C'est un Bouddhisme qui a beaucoup de traits du monothéisme (y compris quand même, pour le positif, une insistance sur la bienveillance active).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par freefox le Ven 24 Fév - 18:16

Petrus et Rio si vous ne vous entendez pas en territoire zen, rejoignez vous au troquet à siroter une bonne bière et à parler des lolos de la crémière qui sont si..si.......C'est La Ploume le tenancier et princesse Stirica la zolie serveuse ! blabla


Dernière édition par freefox le Ven 24 Fév - 18:17, édité 1 fois
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par maya le Ven 24 Fév - 18:16

Bulle a écrit:
maya a écrit:
Dans cette grande ville, capitale du Bihar, aucune femme dans les rues....des milliers d'hommes et pas souriants...j'ai voulu vers 2 h de l'après midi faire un tour près de mon hotel au centre ville..et suis revenue m'enfermer en regardant à la télé des films "bollywood"...Cette sensation d'un manque de couleurs, de visages féminins est angoissante, je ne l'avais jamais ressentie.
B-A-BA du bouddha : tout est dans l'Esprit, la peur aussi...et c'est une pratique comme une autre de se dire que c'est le moment de revenir à son calme intérieur...ce n'est pas si facile. secret
C'est curieux ce que tu dis parce qu'il n'y a pas bien longtemps un reportage sur l'Inde m'a fait exactement le même effet par rapport à des reportages antérieurs...
J'avais mis cela sur la manière dont le reporter (pourtant à mon sens cordial et humble) avait abordé les gens ...
Quelle est ton analyse ?

Le "syndrome" de l'Inde...les "fous de l'Inde" comme le livre racontant ces problèmes psychiques qui vous font devenir parano ou plus...je sais cela peut arriver surtout au premier voyage, car l'Inde est un autre monde où tout vous déstabilise.
Mais pour moi, sincèrement, ce n'est pas le cas. J'ai beaucoup voyagé dans des régions déstabilisées en Afrique. Je suis allée seule en Turquie dans des village reculés, et depuis 2003, 8 fois en Inde ou au Népal plusieurs mois quelquefois et toujours seule parce qu'en groupe, je ne supporte pas...Je ne suis pas aventurière et la sécurité est ma première préoccupation. Je ne sors pas le soir sauf avec de vrais amis, mais je prends des taxis, des rickshaws ou des tuck-tuks sans problème, et les aeroports je commence à en connaitre quelques-uns là-bas...
L'année dernière avec le chauffeur d'une agence française (où j'ai de bons amis) de Delhi, j'ai traversé une partie de l'Inde du Nord de Delhi à Benares. Que du bonheur!!!les paysages, les gens...femmes et hommes, des rencontres inoubliables.
Tous ces détails pour vous dire que le Bihar, qui n'est pas bouddhiste bien sur( 2 ou 3% de Bouddhistes en Inde) mais hindou en grande majorité (je n'ai pas vérifié mais je pense que les états où l'on trouve beaucoup de musulmans sont plutot vers l'Ouest,entre autre le Rajasthan) m'a donné une impression plus que désagréable de désert féminin. De Gaya à Patna, en voiture, les petites villes traversées étaient anormalement "masculines" et à part quelques écolières en uniformes et quelques grands-mères, la gente féminine était invisible...mais à Patna c'était le bouquet...une femme entrevue par-ci par-là mais des hommes partout, dans la rue, les magasins, les services d'hotel...pas de couleurs, du noir et blanc...
Une question à mon chauffeur le lendemain vers l'aéroport: où sont les femmes . Réponse :à la maison sous la surveillance de la belle-mère !!!! Les femmes manquent aussi à beaucoup d'endroits à cause des avortements lorsque le bébé est une fille!!!. Je n'ose pas croire que cela soit visible ou (invisible) selon les Etats en Inde...pour cette dernière raison mais la dot pour une fille qui se marie est aussi à prendre en compte...voila le constat visuel, les hommes seuls travaillent ou circulent à l'extérieur dans cette partie de l'Inde.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum