Cent ans et les poésies opportunes

Page 14 sur 18 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Lun 25 Mai 2020 - 13:56

Tu vas partir ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Lun 25 Mai 2020 - 20:00

Ça dépend, pas si mon petit frère me poursuit... sourire
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Lun 25 Mai 2020 - 20:02

T'as quel âge ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Lun 25 Mai 2020 - 20:06

46
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Lun 25 Mai 2020 - 20:11

Tu les as eu ou tu vas les avoir ? (au cours de l'année)
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Lun 25 Mai 2020 - 20:21

J'aurai 47 en juillet
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Lun 25 Mai 2020 - 20:29

A ok merci.

Tu veux partir parce-que tu vas mourir ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Lun 25 Mai 2020 - 20:37

Non, pour le moment je vais bien, merci. I love you
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Lun 25 Mai 2020 - 21:07

Ha ben super ! Alors pourquoi tu veux partir ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Lun 25 Mai 2020 - 21:20

C’est mon petit frère qui semble ne plus avoir besoin de moi. Mais ce que je crois, c’est que je dois me régénérer, mais qui sait peut-être que demain je serai tout neuf et qu’il va m’en sortir une à laquelle je ne m’attendais pas. sourire

PS : Ou plutôt, c'est moi qui ne sait plus comment lui être utile.
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Lun 25 Mai 2020 - 21:40

Si tu veux te donner la peine de lire ce texte : https://www.forum-metaphysique.com/t12277-l-ombre-du-desir#609957 , tu comprendras peut être mieux ce que je veux dire quand je parle de mon petit frère.
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Lun 25 Mai 2020 - 22:02

Et bien fait ce qui est le mieux pour toi, loofrg ! sourire

En tout cas saches que tu es toujours utile et le bienvenue à notre forum et que tu fais partie de celui-ci (dans le coeur) et de nous, même si tu dois partir. sourire Et même si tu m'as cassé les bonbons lol!
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Mar 26 Mai 2020 - 7:04

Oui alors quand j'ai marqué "à notre forum", cela voulait dire bien sûr "à notre forum à tous" sourire

J'ai oublié hier de te dire, loofrg, que je suis allée regarder ton texte ; je n'ai pas pu tout lire, parce-que cela fait beaucoup trop pour moi, ne m'en veux pas. Mais en fait, j'avais déjà une notion de "ton petit frère", que j'avais lu sur un autre thread ou tu en parlais ; c'était dans une conversation avec Jipé je crois.
Mais c'est bien que tu me l'ais reprécisé, parce-que du coup, je l'avais un peu oublié. sourire
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Mar 26 Mai 2020 - 10:11

loofrg, te sens tu donc seul, de vouloir parler à un petit frère qui est toi ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Mar 26 Mai 2020 - 12:35

Ce n’est pas tant une question de se sentir seul que de désigner métaphoriquement un mouvement d’introspection ou d’autoanalyse si tu veux. En ce sens, nous aurions tous en quelque sorte un petit frère ou une petite sœur à dégager de l’ombre et à ramener vers la lumière. D’autre part, ce petit frère me semble avoir une fonction dans nos relations. Pour prendre un exemple, il m’apparaît que lorsque tu donnes un conseil à quelqu’un, ce que tu lui livres d’une certaine manière, c’est à la fois une difficulté que tu as rencontrée et que tu assimiles à la sienne et la solution que tu as su apporter à ce problème, et ceci dans le cadre qui est celui où l’individu se perçoit comme identique à ses semblables ce qui lui permet de penser qu’il peut les aider. Donc quelque part, automatiquement, lorsque dans mes textes j’enseigne à mon petit frère, je m’inscris dans une sorte de discours aspirant à une forme d’universalité. Tel est ce fameux « immortel » dont je parle dans mon texte « A l’ombre du désir » : cet « immortel » serait en quelque sorte la somme des prétentions individuelles concernant la volonté de chacun de décrire ou de former l’Homme par excellence, c’est-à-dire l'idéal humain, et ceci en ayant recours à sa propre expérience élevée au rang d’une prétention à l’universalité. En ce sens, nous sommes tous philosophes si tu veux.
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Mar 26 Mai 2020 - 12:48

étonné un -- segrattelementon -- J'ai rien compris .... ! sourire lol!

Ca veut dire que tu vas mieux, maintenant vu que tu disais que tu n'as plus besoin de ton petit frère ? sourire

Donc tu vas rester ! Ca du coup maintenant j'ai compris ! sourire
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Mar 26 Mai 2020 - 13:04

Oui, je vais bien maintenant, j'ai résolu ma grande affaire, ce qui m'obsédait. sourire
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Mar 26 Mai 2020 - 13:24

Et du coup cela veut dire qu'à présent tu vas pouvoir mettre à jour ta localisation dans ton profil, comme tu voulais le faire ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Mar 26 Mai 2020 - 13:37

Oui, mais pas seulement...

Délivrance…

Devant cette douce lumière,
Toutes pensées s’agenouillèrent,
Ayant découvert ce refuge,
Elles devinrent aventurières.
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Mar 26 Mai 2020 - 15:21

Héraclès…

Les têtes de l’Hydre
Poussaient comme du chiendent,
Tu les coupais l’une après l’autre,
Mais elles repoussaient cependant.

Leur mâchoire dévorait,
Ces douces et ondulantes collines,
Tu désirais le silence,
Qui te semblait transcendance.

Mais un jour, tu as aimé,
Et toutes les créatures ont été rachetées,
Des profondeurs elles ont surgi,
Et t’ont tenu ce discours.

Elles-t-ont dit, « nous sommes ! »,
« Ton amour le sait à présent
Qui jusqu’alors était insuffisant
Pour aprouver l’œuvre de Dieu »

« Ô, nous ne sommes pas démons,
Ou seulement aux yeux de ce tyran,
Qui même a corrompu le silence
Y installant sa forteresse. »

« Les collines sont diaboliques,
Lorsqu’elles imposent de se taire
Trouve-nous cet équilibre,
Où toutes les choses ont la parole. »


Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Louvre-mithridate-eupator-roi-pont
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par Nuage le Mar 26 Mai 2020 - 18:34

Loofrg, tu as lu "L'alchimiste" de Paulo Coelho ?

Je t'en parle parce-que je me souviens d'un de tes écrits que tu as fait il n'y a pas longtemps.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6412
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Mar 26 Mai 2020 - 22:08

Oui, il y-a longtemps.
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Sam 30 Mai 2020 - 11:46

Riche oisiveté…

Ces petits instants de notre vie,
Donnent un objet à nos envies,
Nos ambitions sont à la mesure
Des choses qui sont de source sûre.

Nous avons atterri sur la Terre,
Nous l’avons aimée comme une mère,
Rien ne nous en séparera plus,
Ce qui est du ciel s’est dissolu.

Les Dieux se sont enfin endormis,
Ils furent monstres et pressants amis,
Ce constat est celui d’un retour.

Ayant rejoint la terre promise,
Nous goûtons à cette douce brise,
D’ici peu, nous descendrons au bourg.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 870x489_bourg_ok
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Sam 30 Mai 2020 - 16:01

loofrg a écrit:Ce qui est du ciel s’est dissolu.

Argh l'erreur...

Ce qui est du ciel est résolu. sourire
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Empty Re: Cent ans et les poésies opportunes

Message par loofrg le Sam 6 Juin 2020 - 10:06

La vision de Michel-Ange…

Le pouvoir de cette créature
Se trouvait au bout de son index,
Qui traçait les saintes écritures,
Et rendait toute chose complexe.

Au bout de ce doigt apparaissait
Ce qui n’était ici que latent,
Par lui, de nombreux objets naissaient
Et leur contour devenait patent.

Dès lors, le monde devint la source
D’une quantité d’informations,
Ô quelle sublime création !

L’usage de ce doigt découvert,
Initierait bébé au mystère,
Et le propulserait dans sa course.

Cent ans et les poésies opportunes - Page 14 Forum_75976_1
loofrg
loofrg
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1804
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 18 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum