Philosophie par autodidaxie

Page 24 sur 24 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 28 Jan 2017 - 19:03

Toutes les dernières études neuroéthiques prouvent (ou du moins en partie) que la morale est strictement liée à l'empathie. Elles cherchent une explication du sentiment moral dans le cerveau.
Je trouve les règles sociales basées sur une soi-disant morale complètement ridicules. Au lieu d'enseigner à leurs enfants les valeurs essentielles, les parents préfèrent les endoctriner. Dès leur plus jeune âge, ces enfants frissonent déjà quand ils entendent prononcer le mot "morale", l'autorité incontestable de la conscience enchaînée. La Conscience sociale devient conscience individuelle.
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Ven 24 Fév 2017 - 3:19

Bonsoir tout le monde !

Encore une fois, je crois que j'aurai besoin de vos précieux conseils.
Depuis le début de cette année, j'avais déjà terminé mon plan de travail pour mon auto-aporentissage. Mais à mesure que j'avance, j'ai l'impression que ces plans finiront par me rendre fou. Ils sont trop nombreux. Je dois sélectionner. Mais je ne sais comment.

Pourriez-vous m'aider ?

Je ne suis pas censé tout savoir moi.
Malheureusement, il n'y a pas une seule science que je n'ai pas choisi d'aborder.
Je n'ai rien laissé au hasard.

Même douze ans ne m'auraient suffit à les étudier.

Help !
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Ven 24 Fév 2017 - 3:27

'Plan

Philosophie

1.- Qu'est-ce que la philosophie ?
2. - Notions de philosophie
3.- Branches de la philosophie
4.- L'Esthétique
5.- Philosophie morale
6.- Philosophie politique
7.- Philosophie des sciences ou épistémologie
8.- La Logique
9.- Métaphysique
10.- Philosophie de la religion
11.- Philosophie de l'histoire
12.- Philosophie du droit
13.- Philosophie de l'esprit
14.- Politique et Société
15.- Technologies et bioéthiques
16.- Science et croyance
17.-Les origines de la Philosophie
18.- Philosophie antique
19.- Philosophie médiévale
20.- Philosophie de la Renaissance
21.- Philosophie classique
22.- Les Lumières
23.- La philosophie du XIXe siècle
24.- La philosophie du XXe siècle.
25.- La philosophie contemporaine

Pour une connaissance universelle.

Littérature

1.- Qu'est-ce que la littérature ?
2.- Roman
3.- Littérature grecque antique et latine
4.- Littérature antique
5.- Légendaire
6.- Légende arthurienne
7.- Littérature médiévale
8.- Les genres littéraires
9.- Les Courants littéraires
10.- La littérature francophone

Ouffffffff ! c'en est trop !

Science

Cette partie à elle seule possède tellement d'éléments, que cette nuit n'aurait suffit à tous les énumérer.

De même que pour les Religions et les croyances.


Je suis perdu là...

J'ai l'impression que "Tout savoir" est une obligation. Un devoir difficile. Une exigence.
Je n'arrive pas différencier ce qui est strictement nécessaire pour mon auto-formation et ce qui ne l'est pas.
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par JO le Ven 24 Fév 2017 - 9:29

"qui trop embrasse, mal étreint!". Choisis ce qui t'attire et puis laisse-toi guider: c'est le bout de ton fil d'Ariane, à toi .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22360
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par stana le Ven 24 Fév 2017 - 17:49

Quand on traite un sujet à fond, je serais d'avis de faire une liste-dans notre tête ou manuscrite-de tout ce qui le concerne, par ordre de priorités et par ordre tout court, afin qu'il y ai un enchainement continu mais en se dispersant le moins possible sourire
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Ven 24 Fév 2017 - 18:35

Le problème c'est que TOUT m'intéresse ! Et je n'arrive pas à sélectionner... Ce qui me rend la tête extrêmement lourde bien des fois.

Philosophie, littérature, anthropologie, archéologie, histoire, psychologie, sociologie, astronomie, cosmologie, physique, chimie, géologie, biologie, logique, probabilités et statistiques, neurosciences, arts, société, culture, bioéthique, toutes les religions et les croyances, toutes les mythologies....
la zététique, l'épistémologie, paranormal, ufologie, athéisme, théologie, spiritualité,
l'évolution, paléontologie,
droit, criminologie, politique, anarchisme, féminisme, le LGBT et même la sexologie...

Je suis débordé ! ! !

Comment choisir ?
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Cochonfucius le Ven 24 Fév 2017 - 19:37

Tu fais comme moi, tu écris sur «tout».

http://paysdepoesie.wordpress.com
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23034
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 25 Fév 2017 - 0:16

Alors peut-être que je me résignererai à continuer ainsi...
Il y a tellement de choses à savoir ! ! !
Tellement de choses à explorer !
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Bulle le Sam 25 Fév 2017 - 10:37

Layens a écrit:Toutes les dernières études neuroéthiques prouvent (ou du moins en partie) que la morale est strictement liée à l'empathie. Elles cherchent une explication du sentiment moral dans le cerveau.
Il ne faut pas tout mélanger et surtout ne pas confondre deux choses : le sentiment moral et l'obligation morale qui est purement sociale.
Il y a un ordre social qui impose des règles et il y a ce que tu nommes fort bien l'empathie : ce qui fait qu'un être humain est capable (non sans effort d'ailleurs) de vivre en société.
En appliquant le fameux : ne fais pas à autrui ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse ...
Quand on traite un sujet à fond, je serais d'avis de faire une liste-dans notre tête ou manuscrite-de tout ce qui le concerne, par ordre de priorités et par ordre tout court, afin qu'il y ai un enchainement continu mais en se dispersant le moins possible
Il te faut un plan tout simplement et il y a une astuce pour rédiger un plan, c'est de commencer par faire une introduction et une conclusion.
Ton introduction montrera l'accroche (pourquoi ce sujet est intéressant) et donc la problématique de ta recherche puisque tu te lances dans un véritable travail de chercheur on dirait. Ensuite tu délimites une stratégie (pour faire vite afin d'avoir une réponse (ou un semblant de réponse) je vais chercher à tel et tel endroit, ou chez tel et tel auteur. En n'oubliant pas d'expliquer pourquoi tu privilégies tel ou tel auteur...
La conclusion, elle, sera une sorte de bilan des réponses que tu penses pouvoir apporter. Mais elle est provisoire et bien entendu cela évoluera au cours des recherches... Tu pourras d'ailleurs fort bien arriver à l'exact contraire de ce que tu pensais pouvoir montrer... Cela prouve que tu auras appris non ? mdr
Et entre temps, tu bosses, tu lis, tu fais des fiches et tu vois au bout d'un certain nombre de semaines , mois, années ce que ces recherches t'on permis de trouver en partant de l'introduction avec dans l'esprit les réponses que tu penses pouvoir donner aux questions posées...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39548
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Lun 27 Fév 2017 - 17:21

Bulle a écrit:Tu pourras d'ailleurs fort bien arriver à l'exact contraire de ce que tu pensais pouvoir montrer...
Je ne pourrais pas le supporter lol!
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Lun 27 Fév 2017 - 17:34

Bulle a écrit:Il ne faut pas tout mélanger et surtout ne pas confondre deux choses : le sentiment moral et l'obligation morale qui est purement sociale.
Pour moi, la morale doit être universelle . Il faut des principes universels, les "Lois du vivre-ensemble" et de laisser l'Individu en paix...enfin !
Et que celui-ci se rende Maître de sa Conscience... C'est l'étape final du libre-moral, la Libre-Conscience.
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Lun 27 Fév 2017 - 17:35

Merci Bulle pour tes conseils sourire .
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Mephisto le Mer 1 Mar 2017 - 20:55

Rien ne t'empêche d'écrire Layens. La meilleure science est la science de l'usage.
avatar
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1494
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Dim 23 Avr 2017 - 20:35

J'ai résolu le grand problème de la sélection des sciences à étudier. Je n'ai choisi qu'une seule : La Philosophie.
Je me suis résigné à abandonner les autres, car il me faudra plus de 100 vies pour pouvoir étudier tout ce qui m'intéresse.
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Lun 24 Avr 2017 - 19:16

J'ai passé la semaine dernière à lire L'Origine de la Tragédie de Nietzsche, et me suis rendu compte de quelque chose auquel je n'avais donné jusqu'alors toute l'importance dont il méritait.

L'Origine de la Tragédie m'a incité à réfléchir sérieusement ; c'est un ouvrage de jeunesse. Nietzsche l'a écrit à 28 ans, et en tant que philologue, il s'est penché sur les énigmes de l'art grec ancien, il a tenté un voyage audacieux dans les profondeurs de la culture hellénique, un voyage philologico-philosophique. Il a montré comment l'alliance de l'apollinien et du dyonisien a pu former l'art grec, mais ce qui me semble fascinant ce sont plutôt ses idées philosophiques : Il a montré comment le socratisme a contribué à l'avènement du nihilisme, de la décadence !
À mon avis, quiconque veut vraiment comprendre la pensée nietzschéenne doit commencer par cet ouvrage, car c'est ici dans la Naissance de la Tragédie qu'est née sa critique acerbe de la culture occidentale (et de sa morale).
C'est un livre PASSIONNANT ! Vraiment !
Mais la pensée nietzschéenne commence réellement dans Humain, trop humain...

Ce qui m'a poussé à réfléchir dans L'Origine de la Tragédie c'est l'Introduction titrée "Essai d'une critique de soi-même" ou "Essai d'autocritique", un post-face ou Nietzsche critique sa propre œuvre (seize ans après la publication en 1772) :

"Encore une fois, ce livre me paraît aujourd’hui un livre impossible, — je le trouve mal écrit, lourd, pénible, hérissé d’images forcenées et incohérentes, sentimental, édulcoré ça et là jusqu’à l’effémination, mal équilibré, dépourvu d’effort vers la pure logique, très convaincu et, à cause de cela, sedispensant de fournir des preuves, doutant même qu’il lui convienne de prouver"
"une œuvre de jeunesse, pleine d’ardeur et de mélancolie juvéniles, indépendante, obstinément intransigeante, même si elle semble céder à une autorité ou à une déférence particulière, en un mot une œuvre de début, voire dans le sens fâcheux de l’expression ; entachée, en dépit des allures séniles du problème, de tous les défauts de la jeunesse, avant tout, de ses longueurs excessives, de ses élans tumultueux et de ses violences"
Rapidement, j'ai pensé á la Libre-morale...
Et je me suis dit : Si je devrais revoir mes idées de Juillet-Août 2016 et les comparer avec celles d'aujourd'hui, je trouverai un très grand fossé les séparant. Pas que je rejette mes idées de 2016, mais plutôt, ces idées ont été dictées par des émotions et des sentiments,alors que mes idées d'aujourd'hui sont plus profondes, dictées par la logique ! Ce sont les mêmes idées "immoraliste et anti-morales", pourtant elles me paraissent si différentes ! Je me suis donc posé une nouvelle question :
À quoi ressembleront ces idées dans diz ans ?
La réponse : À des idées de jeunesse !
Car, en lisant les textes que j'avais écrit en 2015-2016, je crois ressentir la même chose que Nietzsche devant sa "Naissance de la Tragédie". Or, La Libre-morale est un projet si important à mes yeux ! Je veux que ce soit un chef-d'œuvre ! Un livre profond ! ! !
Et, quand j'y pense bien... Un jeune adolescent aussi hérétiques que puissent être ses idées ne peut "Écrasez l'infâme" (l'infâme ici est la morale du troupeau, celle des esclaves, c'est-à-dire la morale actuelle).
Je veux imiter Nietzsche, passer ma vie à critiquer cette morale et à prôner la nouvelle morale ! Pour Nietzsche, la morale était devenue une obsession ! Il a passé sa vie à la critiquer, :
Humain, trop humain,
Par delà bien et mal
Aurore
Ainsi parlait Zarathoustra
Généalogie de la morale, etc...
Dans une douzaine d'œuvre, la même obsession !
La Libre-morale serait malheureusement une œuvre de jeunesse, donc pas assez profonde !
Je dois parvenir à un âge assez mûr si je veux de cet ouvrage qu'il soit un chef-d'œuvre, une Critique de la morale, si je veux réellement remplacer la morale actuelle par la Libre-morale. Il me faut de solides arguments... et éviter le plus que possible un ton émotionnel. Je dois laisser passer la rage juvénile et attendre que je sois mûr pour attaquer à la morale avec une froideur nietzschéenne et une gaieté stirnérienne.
Je suis patient, extrêmement patient car même si je devrais attendre 20 ans, 30 ans, 40 ans ou 50 ans, et même 60 ans (il suffit que je sois encore vivant et aie la capacité nécessaire), je n'oublirai jamais ce projet et je me forcerai de le réaliser...Car, j'ai déjà choisi mon but dans la vie. On me traitera peut-être de buté mais personne ne peut m'en détourner. Il faut que la Libre-morale soit vivante ! ! ! Et vaut mieux ne jamais la publier que de la publier mal écrite, émotionelle, sans profondeur dans les arguments, non ça jamais.

Pour l'instant, je me prépare très très sérieusement pour "Ecraser l'Infâme" ! Au plus tôt, j'aimerais la publier entre 36-38ans.

Par contre, j'aimerais quand même publier des ouvrages de jeunesse.

J'aimerais faire asseoir ma théorie. Tous les théoriens (ou presque) savent bien de quoi est-ce que je parle.
Je ne sais pas s'ils le font consciemment ou inconsciemment, les auteurs contruisent souvent les bases de leurs théories dans d'autres ouvrages, avant d'exposer leur idée précipale[la théorie] dans un plus grand livre. Kant l'a fait.
La Critique de la raison pure annonça sa théorie morale...
Pour Nietzsche, L'Origine de la Tragédie préparait le terrain pour la critique de la civilisation occidentale...dans le cas de Nietzsche, il n'a y a pas d'ouvrage principal mais une Naissance et une lente évolution...
Ces idées ont "évolué".

Ce que j'aimerais faire, c'est de "préparer le terrain", ensuite "contruire les bases" de l'édifice, puis "contruire l'édifice" et enfin "embellir l'indifice".
Il y a quatre étapes.
Et la plus importante est la troisième : construire l'édifice.

Les sujets qu'avant j'aimerais aborder dans la Libre-morale sont bien trop nombreux, et il serait impossible de les traiter dans un seul ouvrage, voire de les approfondir. J'ai fais la liste, et il y a très-exactement 500 catégories... C'était une folie que de vouloir tous les approfondir d'un seul coup ; il me faudra toute une vie et je compte l'y employer. Cela sous-entend donc que je dois commencer dès maintenant. Faire un plan général de toutes les étapes et commencer avec la première : la préparation du terrain.

Je compte m'attaquer au moins important pour arriver au plus important.
C'est tout un long combat ! Car, aucune question n'est simple, aucun sujet n'est vraiment facile à traiter, et puis, remettre en question certaines choses c'est déjà très risqué, voire les critiquer ouvertement... Parfois, j'ai envie d'abandonner, c'est trop ! mais quelque chose me retient. Cette chose je l'appelle la "pulsion destructrice et créatrice". Sans cette pulsion, aucune théorie philosophique ne serait née. Il y a tellement de raisons pour abandonner certaines idées (soit parce qu'elles sont contraires aux idées communes ou parce qu'elles sont nouvelles [et donc mauvaises]) mais on s'y accroche, indifférent à l'idée commune...ou à celle reconnue comme "bonne".

Je voudrais vous demander si vous trouvez cette nouvelle orientation meilleure que la première, ou plutôt si je devrais abandonner cette idée et continuer comme avant.
N'ayant pas d'autres personnes à qui demander conseils là-dessus (mes parents ou mes amis m'auraient regardé avec des yeux grands ouverts, ils m'auraient certainement pris pour un fou), alors je me suis tourné vers vous.
Espérant connaître vos pensées.

P.S : Les ouvrages préliminaires (la préparation du terrain (1) et les bases(2) ) seront au nombre de 3. Ensuite viendra la Libre-morale (1). Puis, 3 ouvrages supplémentaires. Au total : 7.
Je vous donnerai bientôt les 3 premiers titres et les sujets qui y seront traités.

P.S.S : J'ai aussi une question essentielle.
J'aimerais étudier l'ethnologie (ou l'anthropologie) à l'université. Mais pas la philosophie.
Est-ce que mes recherches personnelles, et mon auto-formation vont être suffisantes ? Personnellement, je ne vois pas pourquoi je devrais aller à une faculté de philosophie...Alors que j'ai des centaines de ressources pour un auto-apprentissage.
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Bean le Lun 24 Avr 2017 - 21:25

L'édifice de toute une vie qui se construit comme une cathédrale, petit à petit, c'est beau ça. Chacun des 500 piliers renferme en lui des ressources insoupçonnées pour étayer pierre après pierre l'édifice dans une parfaite cohérence que le lecteur ne pourra découvrir que petit à petit. L'ensemble de l’œuvre en devient à la fois fort diversifiée et d'une grande unité thématique.

Pour les piliers de jeunesse, il faut y mettre de la fougue, de la fantaisie, de la joie de vivre et du plaisir. Les piliers de la maturité seront plus pondérés, plus sages, plus apaisés sans que la révolte ne soit tout à fait absente.

Cela me semble être un magnifique projet.

sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5734
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Lun 24 Avr 2017 - 22:04

Merci beaucoup Bean pour tes encouragements !
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 29 Juil 2017 - 17:11

Voilà, je suis de retour.
Voici mes projets :

1.- La morale servile
2.- L'Égoïsme
3.- Le troupeau
4.- La Libre-morale
5.- L'Autonome
6.- L'Égoïsme conscient
La Libre-Conscience

Je ne pourrai vous développer les sujets que je compte traiter dans ces ouvrages, ils sont bien trop nombreux et pour le faire, il me faudra vous développer de très longs discours, car c'est pas simple.
Mais en gros, les trois premiers annonceront La Libre-morale. Ce seront des critiques acerbes contre la morale actuelle. Les trois derniers auront pour but de faire mieux asseoir la théorie centrale, qui est la Libre-morale.

La morale servile, critique de la notion d'autorité, de devoir, de ce que l'on appelle habituellement "éducation morale" mais qui n'est rien d'autre que l'"art de soumettre les consciences", critique du dogmatisme moral, de la déontologie kantienne,... bref critique de tout ce qui est devoir, critique de l'État, critique de la notion de péché, critique de la morale religieuse, du sacré dans la morale. Cette morale est une morale métaphysique, sans lien avec la réalité matérielle, les termes devoirs, impératif catégorique sont des notions purement métaphysiques en effet, et pour cela doit-être remplacé par quelque chose de "réaliste". C'est en cela que je distingue la morale spirituelle ou la morale des entités spirituelles de la morale réaliste ou la morale des réalités matérielles...
Cette morale conçoit la Vie comme Volonté, et la "Vie en commun" comme Consentement. Le terme Contrat pourrait-être appliqué aussi, mais ce terme comme celui d'engagement nous renvoie à une réalité religieuse, le sacré.
Or mon but c'est d'écarter la morale de tout ce qui est religieux, car inadapté à la réalité. Pourtant même nos moralistes athées ont priviligié la morale spirituelle.
Mais après tout, la morale est une affaire religieuse, l'en extraire ce serait lui enlever sa puissance, son essence : Exigences supérieures, devoir, absoluité !
Choses qui n'existent nulle part, sauf bien sûr dans un monde spirituel.
La morale du consentement n'est pas une morale, c'est plutôt une anti-morale, car elle n'admet aucun des aspects qui constituent l'essence de la morale telle que l'on entend habituellement. La morale du consentement (appelons-le ainsi par convention) s'oppose à la morale servile, c'est-à-dire à cette morale qui recherche toujours un dieu devant lequel se courber, au lieu de rester cohérent avec la réalité. Derrière les choses les plus anodines, l'homme spirituel recherche le devoir... Tout est pour lui une question de "raison supérieure"... Il cherche des dieux. Il ne peut vivre sans. Alors que ce qui dirige réellement le cours des choses, c'est l'Égoïsme, sujet du deuxième livre.
L'Égoïsme va dans le sens de la vie. Nous sommes tous Égoïstes.
Il existe trois sortes d'égoïsme :
1).L'Égoïsme déguisé ou inavoué, celui qui prétend agir pour le Bien d'une Cause sacrée alors que c'est son égoïsme.
Ex : Le féministe est "rationnel".
2) L'Égoïsme conscient, il est conscient de son propre égoïsme et de celui des autres. Celui qui dit :
Nous sommes tous des égoïstes.
Il peut se sacrifier pour les autres, non point parce qu'il n'est pas égoïste, mais parce qu'il est conscient que les autres le sont aussi bien que lui.
L'égoïste conscient n'attend pas des autres qu'ils défendent son propre intérêt, et ne croit pas non plus qu'il (doit) défendre l'intérêt des autres. S'il le fait, c'est juste par la reconnaissance de celui des autres.
Regarde ce petit lien que j'ai trouvé :
http://test.psychologies.com/tests-moi/tests-de-comportement/Quel-egoiste-etes-vous/Vous-etes-un-egoiste-equilibre

3)L'Égoïste inconscient
Celui qui vous dit :
"Vous êtes égoïstes !" Alors que c'est lui qui l'est, il veut que vous défendiez son intérêt à lui, et non le tien. Il ne connaît pas celui des autres, il ne connaît que le sien.

Pour revenir à l'égoïste conscient.
Ce égoïste ne cherche point à cacher son vrai caractère sous les couvertures de la raison, du devoir, de la morale... Son mot d'ordre est : JE VEUX ! Car la vie est Volonté !  
Ex : Le féministe est "avantageux".
Il ne cherche point d'essences spirituelles (devoir, morale, loi, tradition) pour traduire sa Volonté.
L'égoïste (Conscient) est un destructeur de systèmes. Il détruit les entités spirituelles, et les remplace par la Volonté. Il se fie non à une Idée impérissable et inaltérable, mais à la réalité matérielle des choses. Encore ce qui distingue la morale spirituelle de la morale réaliste. Attention, il ne faut pas la confondre avec l'utilitarisme.
Que ferez-vous avec la conscience ?
Avec l'utilitarisme, les êtres humains ont plutôt l'air de robots, de choses techniques qui (réfléchit) avec un automatisme froid, sans vie, calculateur... Cette morale n'est ni spirituelle, ni réaliste, elle est irréaliste, car inadapté à la réalité humaine. Je ne soutiens ni la déontologie ni l'utilitarisme.

Voilà, ceci n'a été qu'un tout petit résumé, environ 5% de ce que je devrais vous dire sur mes projets.

Mais j'ai d'autres projets.
Ces 7 projets sont les fondements de ma théorie. Ils doivent être bien systématisés, ce qui me prendra des années. La Libre-morale par exemple, me prendra environ deux décennies. La morale servile m'en prendra une. C'est un travail extrêmement long et complexe, d'autant plus que les idées me viennent progressivement, et certaines réflexions me prennent des heures, voire des jours d'affilés, des mois, et certains des concepts me prendront certainement plus qu'une année... Je suis censé adapté chacune de mes idées à une réalité du monde actuel, il me faut donc ne pas négliger certaines choses, les règles du savoir-vivre, les théories psychologiques et psychanalytiques, sociologiques et anthropologiques, éthiques, bio-éthiques, historiques, connaissances générales, les principes religieux, les traditions, le fonctionnement et la culture de certaines régions, comme les tabous, les coutumes et les mœurs, voire des philosophies non-occidentales...
Vaste projet ! ! !
Mais je m'y engage déjà !
Et c'est si amusant, l'autre jour par exemple, j'apprenais les coutumes [si Absurdes] du monde musulman, leurs vieux dogmes moraux (leurs tabous), et je me suis rendu compte à quel point les êtres humains peuvent être fous...malades. Et puis, je regarde des séries TV de l'Inde, question de connaître un peu plus leurs "Valeurs morales". Je plaignais souvent de la place qu'on accorde à l'Individu dans le monde américain (je parle du continent) et du monde occidental, mais j'ai un peu tort, me suis-je dit lorsque je réfléchis aux sociétés orientales. Apprendre beaucoup donnera plus de fondement à mes projets, vu que mes livres n'ont pas pour but de critiquer une société en particulier, ils visent l'universalité.

Mais une chose est sûre, mon apprentissage ne finira jamais. Le monde est si vaste ! Bien trop vaste ! Et à force de chercher à trop systématiser mes idées, je risque de négliger certaines idées, soit qu'elles ne m'intéressent plus ou qu'elles soient enfouient dans le chaos si confus de mes réflexions, car oui, il se peut que je les oublie à force d'avoir trop de choses à réfléchir... Je compte pour cela me noter, cela me permettra d'une part de donner plus de cohérence à mes idées et d'éviter des contradictions, d'autre part, de ne pas les oublier, ou de les négliger dans ma systématisation.
Car je travaille sur la morale comme si j'étais un scientifique, chaque situation est pour moi un fait. Je dois réfléchir sur chacun, faire des hypothèses, des vérifications... Je respecte la méthode scientifique. Mais je reconnais que c'est un travail philosophique. Les "faits moraux" doivent être étudiés le plus souvent sans faire appel à la vérification, d'autant plus que certaines réflexions ne peuvent être vérifiées. C'est pour cela que j'appelle ma méthode, la science subtile . Les idées viennent intuitivement, et en les contournant et les approfondissant, il se dégage une réflexion presque métaphorique, analogique, si claire et à la fois si difficile à saisir, si mystérieuse et impénétrable tout en restant précise et tranchante à la fois, que j'ai l'impression qu'elle m'a été suggérer par une puiss


Dernière édition par Layens le Sam 29 Juil 2017 - 17:52, édité 1 fois
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Jipé le Sam 29 Juil 2017 - 17:40

Il y a deux fois la libre morale... dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25512
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 29 Juil 2017 - 17:49

par une puissance supérieure, un ordre divin inconnu, et non point une idée qui vient réellement de moi.
C'est pour cela, que je compte conserver mes notes, et même les publier...
Le lecteur découvrira mes idées au fil de l'ouvrage. Ce seront des ouvrages très courts, qui traitent un sujet de manière non thématique et non systématique, où le lecteur découvrira les liens qui unissent les idées que par lui-même...
Les idées évoluent progressivement dans l'esprit du lecteur comme dans l'esprit de l'auteur.
Chacun des 7 ouvrages systématisés seront précédés par des ouvrages aphoristiques. Nietzsche m'inspire en bien des points !

La morale servile sera précédé par :
L'insaisissable
La soumission des consciences
La divine offense (sur le savoir-vivre)
Outrage et profanation
La Hiérarchie, etc...
Le lecteur découvrira par lui-même le sens des aphorismes, mais, je présenterai contrairement à Nietzsche, mes idées de manière précise et claire...mais subtiles quand même.

Prenons ces deux là.

L'INSAISISSABLE

1.- Chercheur d'essence

L'homme cherche aujourd'hui l'âme des matières. Il pense que bien des choses au sein de notre monde contiennent une essence, une âme spirituelle. L'homme est un chercheur d'essence, derrière chaque action il veut l'ombre, le reflet intangible d'une Idée, c'est-à-dire d'une créature immatérielle. L'action matérielle , oui cette matière si concrète qu'elle puisse être, possède une âme. Quel animiste !

2.- Le spirituel et le réaliste

L'homme spirituel est en quête d'essence. Il retourne dans son esprit chaque situation et chaque action pour en trouver l'âme. Mais le réaliste est en quête des états. Il ne cherche point la chose en soi mais la chose pour soi . Il cherche l'état matériel des choses et non point leur état spirituel.

Ce petit lien explique à 40%, j'ai bien dit à 40% ce que je cherche à expliquer.

http://test.psychologies.com/tests-moi/tests-de-comportement/quelle-est-votre-maniere-de-juger/Juge-modere-C-est-plus-ou-moins-bien.-cela-depend

Comme le premier lien, c'est un petit test que j'ai passé, et j'ai enregistré le résultat.

Vous en pensez quoi de mes deux réflexions ?
N'allez pas penser que je critique là seulement la déontologie.

Dans l'Insaisissable, je compte critiquer la notion d'Absolu, les dogmes moraux, la tradition et les tabous, la notion de devoir, et surtout mon philosophe préféré : Kant et sa morale lol! .

Tiens, voilà un autre aphorisme du même projet.

30.- Les imaginatifs

Ils vous donnent une essence, ensuite un devoir conforme à cette essence. Mais les deux sont imaginaires.


Avouez qu'ils sont jolis sourire !
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Layens le Sam 29 Juil 2017 - 17:50

Jipé a écrit:Il y a deux fois la libre morale... dubitatif
oops
Je voulais mettre

7.- La Libre-Conscience
avatar
Layens
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 715
Localisation : Haïti
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Méditatif...
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philosophie par autodidaxie

Message par Mephisto le Sam 29 Juil 2017 - 18:27

Ca promet d'être passionnant.
avatar
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1494
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 24 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum